Maya et la nature

1966 mots 8 pages
La cause ou les causes du dépeuplement quasi total des cités mayas à la fin du IX siècle reste mal connue. Plusieurs hypothèses ont été avancées pour expliquer la chute rapide de la civilisation maya. Les spécialistes n'étant toujours pas d'accord sur les causes de ce bouleversement.

A) Dégâts causés à l’environnement

Lors de l'apogée de la civilisation Maya, la densité de population était entre 286 à 524 habitants au kilomètre carré, ce qui est énorme et représente un énorme besoin de ressources comme du bois pour se chauffer, de la nourriture, de l'eau.

Un des gros problèmes des agriculteurs en Amérique centrale est la pauvreté des sols, rendant l'agriculture difficile. Ce problème est très ancien, les Mayas faisaient déjà face à ce problème. Les deux principales solutions sont la mise en jachère (qui est largement utilisée de nos jours), très peu pratiquée car les terres pouvant être cultivées étaient vitales pour la survie des différents royaumes de l'empire Maya. Peu ou pas utilisée la jachère n'était pas une solution adaptée au vu de la dense population Maya, donc du besoin grand et croissant en nourriture de ce dernier.

[pic]

L'autre solution est appelée le brûlis; les arbres sont coupés et laissés sur place, l'agriculteur les laisse sécher quelques années, avant d'y mettre le feu. Les cendres résultant de cet incendies nourrissent le sol de nutriments en tout genre, rendant le sol plus fertile, donc de meilleure récolte. Cette méthode destructrice et extrêmement néfaste pour l'environnement n'est pas une solution valable à long terme, car le sol perd ses nutriments après quelques années d'agriculture. (cette méthode est encore très utilisée de nos jours en Amérique du Sud notamment).

Les agriculteurs mayas faisaient pousser principalement du mais,grand consommateur d'eau, un gros inconvénient dans les régions plutôt sèches, comme le Mexique ou le Guatemala où vivait le peuple maya.

Gérer les stocks d'eau était vital pour la survie

en relation

  • les maya
    1083 mots | 5 pages
  • La civilisation maya
    5323 mots | 22 pages
  • La fin du monde
    6098 mots | 25 pages
  • Basterma
    1852 mots | 8 pages
  • Civilisation maya
    905 mots | 4 pages
  • SOUDAIN DANS LA FORET PROFONDE
    1100 mots | 5 pages
  • Les mayas
    3527 mots | 15 pages
  • Incas, mayas et azteques
    967 mots | 4 pages
  • L'ile d'ambre
    1184 mots | 5 pages
  • Mayas et azteque
    1970 mots | 8 pages