Methode droit

607 mots 3 pages
Julia Germain Groupe 10

UPB

Histoire du Droit

Le 30 juillet 1830, le duc d’Orléans est présenté comme« la meilleur des républiques, sur un trône entouré d’institutions républicaines ».
Dès le lendemain les députés libéraux, inquiets du risque de proclamation de la République, parviennent à confisquer la révolution populaire au profit du duc d'Orléans, dans l'attente d'un accord sur la nouvelle organisation des pouvoirs.
En effet avant cet événement, après une longue période d’agitation ministérielle puis parlementaire, le roi Charles X tente un coup de force constitutionnel par ses ordonnances de Saint-Cloud du 25 juillet 1830. En réaction, un mouvement de foule se transforme rapidement en révolution républicaine. Le peuple parisien se soulève, dresse des barricades dans les rues et affronte les forces armées commandées par le maréchal Marmont au cours de combats qui font quelque 200 tués chez les soldats et près de 800 chez les insurgés, on appelle ces 3 jours les 3 glorieuses[].
Charles X et la famille royale fuient Paris. Les députés libéraux, majoritairement monarchistes, prennent en main la révolution populaire et, au terme de l’« hésitation de 1830 », conservent une monarchie constitutionnelle au prix d’un changement de dynastie.
La maison d’Orléans, branche cadette de la maison de Bourbon, succède à la branche aînée ; Louis-Philippe Ier est proclamé « roi des Français » et non plus « roi de France ». La monarchie de juillet est donc née d’une révolution, on veut donc faire en sorte que le roi ne puisse pas abuser de ses pouvoirs et appliquer la lettre de la nouvelle constitution sans l’interprétér. Pour établir une nouvelle constitution on va partir de la Charte de 1815 et modifier ce texte d’urgence et on va la réorganiser.
On peut donc se demander en quoi cette

en relation

  • Histoire
    3199 mots | 13 pages
  • Fiche de lecture le dernier jour d'un condamné
    2695 mots | 11 pages
  • Synthese histoire
    436 mots | 2 pages
  • La commune de paris
    986 mots | 4 pages
  • Régime politique français
    445 mots | 2 pages
  • L'enracinement de la république (1870-1879)
    4974 mots | 20 pages
  • La revolution
    470 mots | 2 pages
  • Etat federal
    1784 mots | 8 pages
  • Léon walras
    805 mots | 4 pages
  • Le 50e anniversaire de la révolution tranquille
    2936 mots | 12 pages