Micromégas chapitre 2

Pages: 8 (1948 mots) Publié le: 28 avril 2010
Chapitre 3 : Entretien de l'aumônier et d'Orou. Il remet en cause le fondement et l'existence des lois morales, sociales et juridiques. Orou fait preuve de bon sens et affirme n'avoir qu'un dessein : faire le bien et respecter la nature. Le mariage : Ce qui importe c'est le fruit de l'union et Orou explique avec enthousiasme le culte de la maternité et plus une fille a d'enfants, plus elle estconvoitée. La vraie richesse de l'île, ce sont les enfants, et tout naturellement la conversion s'attarde sur les rituels des enfants avant qu'ils aient atteint l'âge nubile, rituels différents selon qu'ils sont filles ou garçons. Ces rituels doivent être strictement observés sous peine d'être punis par la communauté. Un commentaire de l'aumônier sur la sagesse de cette conception du mariage quirespecte la liberté de chacun.

Chapitre 4 : Suite de l'entretien de l'aumônier et l'habitant de Tahiti Orou poursuit son témoignage sur la conception du mariage à Tahiti et l'éloge de la maternité. La liberté sexuelle est telle que les notions d'inceste et d'adultère n'existent pas. Si une fille trop laide n'a pas de mari, c'est un devoir pour son père de la rendre mère. Si une mère n'attire plusde prétendants, c'est lui rendre hommage et la respecter pour un fils que de partager son lit. L'aumônier interroge Orou sur le libertinage amoureux, c'est-à-dire sur les transgressions des rituels qui régissent les attitudes et les devoirs des enfants avant l'âge de la puberté. Les femmes sont identifiables à la couleur de leur voile et chacune doit respecter les lois qui régissent le voile,sinon, il y a sanction. Ces pratiques insistent sur le fait que l'acte sexuel a pour but premier la procréation. La fin de cet entretien est un jugement sans appel sur le ridicule (d'autant plus qu'il n'est pas respecté) et le non sens du "vœu de stérilité", contraire à la nature, prononcé par les religieux catholiques.

Chapitre 5 : Suite du dialogue entre A et B A et B approuvent les mœurstahitiennes et remettent en cause la civilisation qui assujettit les hommes à des lois artificielles, arbitraires et contradictoires. Puis ils revisitent les conventions de la vie amoureuse instituées par le code civil et le code religieux au regard du code de la nature : le mariage, la galanterie, la coquetterie, la constance, la fidélité, la pudeur.

La conversation se poursuit sur les conséquencesdésastreuses des lois policées et sur un réquisitoire à l'encontre des sociétés européennes : en refusant de suivre les lois de la nature, l'homme est devenu malheureux, il s'est imposé des obstacles, il est la source même de ses malheurs. B résume la misère de la condition de l'homme civilisé « Il existait un homme naturel : on a introduit au-dedans de cet homme un homme artificiel ; et il s'estélevé dans la caverne une guerre continuelle qui dure toute la vie. Tantôt l'homme naturel est le plus fort ; tantôt il est terrassé par l'homme moral et artificiel. ». La discussion entre A et B s'arrête avec le retour du beau temps, et la perspective de la poursuite de leur promenade.

Le fond À travers l'évocation d'une société tahitienne utopique, Diderot met en question les principes quirégissent l'organisation de la société : le droit naturel, les lois, Dieu, la morale, la nécessité. Il distingue surtout deux origines à ces principes : l'une abstraite et peu adaptée, l'autre induite par le bonheur concret et les besoins de la société.

Deux grandes idées sont en question : l'origine révélée de la moralité et le caractère universel de la morale.

      Cette œuvre est conçuecomme un dialogue opposant deux façons de penser, de vivre. Il soulève également le problème du colonialisme et célèbre la vie sauvage par rapport à l'homme civilisé ici dénigré. Ce texte met en scène un vieillard qui se présente comme étant indifférent au départ des blancs. Au moment de ce départ, il prononce un discours violent divisé en deux parties : dans la première il s'adresse tout...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Micromégas chapitre 2
  • micromégas chapitre 2 analyse
  • plan commentaire chapitre 2 micromegas
  • Micromégas chapitre 4
  • Micromegas chapitre 3
  • Commentaire micromégas chapitre 1
  • Chapitre vii micromégas, voltaire
  • Commentaire micromega chapitre vii

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !