Milan kundera : biographie, oeuvres résumées et commentées

11459 mots 46 pages
Milan KUNDERA

(Tchécoslovaquie-France)

(1929-)

[pic]

Au fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres qui sont résumées et commentées.

Bonne lecture !

Il est né à Brno, la capitale morave qui était alors un centre culturel en pleine effervescence et rivalisait d'éclat avec Prague. Son père, Ludvik Kundera, était un grand pianiste, professeur de conservatoire, et, dès sa petite enfance, Milan Kundera entra de plain-pied dans l'univers de la musique à laquelle il se destina d'abord, étudiant le piano et la composition, et qui resta sa passion : ses oeuvres littéraires sont d'ailleurs composées comme des partitions. Il fit ses études au lycée de Brno. La poésie, sous la forme du surréalisme, étant, au début de la Seconde Guerre mondiale, particulièrement vivante et féconde en Tchécoslovaquie, il se mit tout naturellement à versifier vers quatorze ou quinze ans. Ses premiers poèmes parurent dans des revues et il débuta dans la vie littéraire de la capitale, s'inscrivant de plus en plus résolument dans la tradition de l'avant-garde tchèque. Pourtant, au lendemain de la victoire alliée, lycéen encore, Kundera adhéra au Parti communiste, car, comme tous les adolescents de sa génération, il avait été profondément marqué par les années de l'occupation allemande. Le militant pensa devoir choisir une carrière utile : tournant le dos à la musique et à la poésie, il s'inscrivit à la faculté cinématographique bien qu'il n'éprouvait aucun goût particulier pour le septième art. Néanmoins, il fut exclu du Parti communiste dès 1950 en raison de son attitude trop indépendante et il travailla pendant un an comme ouvrier. Il fit paraître :
____________________________________________________________

_____________________

‘’Člověk zahrada širá’’
(1953)
“L'homme, vaste jardin”

Recueil de poèmes.

Commentaire

S'élevant contre l'esthétique rigide et l'optimisme de rigueur, Kundera y plaidait pour une conception plus ouverte de l'art socialiste et

en relation

  • Cauwelaert
    22211 mots | 89 pages
  • Diderot
    31085 mots | 125 pages
  • L'écume des Lettres 1ère - Corrigé
    215467 mots | 862 pages
  • Livre de français 1ère S\ES
    229176 mots | 917 pages
  • Identité et multiculturalisme
    73325 mots | 294 pages
  • Livre du professeur 2nd terre littéraires
    176047 mots | 705 pages
  • la colonisation européenne en afrique et en asie
    161188 mots | 645 pages