Molière, le misanthrope, les mondains : acaste clitandre arsinoé oronte

1477 mots 6 pages
Travail de Groupe « Le Misanthrope »

Arsinoé, Oronte, Acaste et Clitandre

Le XVIIe siècle est marqué par la terrible Guerre de Trente Ans (1618-1648) mais il est également le symbole de la montée en puissance du Royaume de France dont l'influence s'étend à une grande partie de l'Europe. La France du XVIIe signifie l'apogée du pouvoir royal qui deviendra absolu avec le Roi Soleil, Louis XIV. Il est aussi question de très grands changements du point de vue culturel. La culture française rayonne dans tous les domaines : l'architecture, la sculpture, la peinture, les sciences, la philosophie et la littérature, dont les principaux protagonistes sont Molière, Corneille et Racine, sont florissantes. Le XVIIe est quelquefois appelé Le Grand Siècle car les artistes et scientifiques français sont au cœur des réseaux culturels en Europe. C'est dans ce contexte culturel nouveau que Molière compose Le Misanthrope. Notre travail de groupe se focalisera sur les personnages d'Arsinoé, Oronte, Acaste et Clitandre qui forment le groupe que l'on nommera les mondains. Nous tenterons de définir au mieux les mondains du XVIIe pour comprendre pourquoi Molière les critique tant. Par la suite, nous verrons quels sont leurs points communs ainsi que leurs différences. Nous terminerons notre analyse par l'étude de leur fonction dramaturgique.

Pour définir les mondains, il faut remonter le temps et observer la façon de penser des personnes formant la haute société de la Cour. La définition général du mondain est celui qui aime et pratique la vie, les habitudes, les divertissements de la haute société. Nous allons présenter les mondains du XVIIe au cours duquel la franchise et l'honnêteté ont été troquée pour une forme de mensonge social accepté de tous. Le principal caractère du mondain est de constamment rechercher à plaire. Ces accommodations ont comme lieu emblématique le salon, et s'exercent lors de « l'épreuve » de la conversation. Dès lors, on assiste à de nombreuses fausses

en relation

  • Le misantrope
    2276 mots | 10 pages
  • Le Misanthrope
    2378 mots | 10 pages
  • le misanthrope : analyse
    7907 mots | 32 pages
  • 215 moliere le misanthrope
    2020 mots | 9 pages
  • Le Misanthrope
    2378 mots | 10 pages
  • Molière
    2509 mots | 11 pages
  • Le misanthrope molière
    3204 mots | 13 pages
  • Le misanthrope
    1720 mots | 7 pages
  • Moliere misanthrope
    1396 mots | 6 pages
  • Résumé détaillé par actes du misanthrope de molière
    912 mots | 4 pages