Molièrebiographie

586 mots 3 pages
LA VIE DE MOLIERE

Les origines familiales de Jean-Baptiste Poquelin

Jean-Baptiste Poquelin est né en 1622 et est décédé en 1673. Il est plus connu sous le nom de Molière.

Il est le fils d’un riche tapissier qui détient une charge de tapisserie à la cour. Cela signifie que le père de Jean-Baptiste doit préparer la chambre royale quand le Roi est en déplacement et qu’il doit veiller au bon état des garnitures de celle-ci au palais.
Jean-Baptiste est l’aîné d’une famille nombreuse. Etant l’aîné, il devra reprendre le commerce paternel. Mais il n’a pas de goût pour ce métier. Alors, son père accepte qu’il aille étudier chez les jésuites au Collège de Clermont.

Ses études et la naissance de sa passion pour le théâtre

Pendant son séjour au Collège, Jean-Baptiste fréquente des jeunes gens fortunés. Il y étudie les langues anciennes, l’histoire sainte et l’histoire de l’Antiquité, la littérature, la philosophie et des éléments de physique et de chimie.

Il est attiré par le théâtre. Il apprécie les pièces jouées par les élèves dans le cadre du théâtre scolaire. Il aime aussi les spectacles de mimes et de charlatans du Pont Neuf, ainsi que la Commedia dell’arte. Dans ce type de comédie, les acteurs improvisent à partir d’un canevas ce qui rend leur jeu très vivant et très inventif. Jean-Baptiste affectionne également les comédies et les tragédies de Corneille.

Son père voit ce goût pour le théâtre d’un mauvais œil. En effet, à cette époque, le métier de comédien est très mal considéré. D’ailleurs, l’Eglise rejette le théâtre profane depuis le Moyen-âge.

Le début de sa carrière

Au XVIIème siècle, les spectacles ont beaucoup de succès auprès de la population. De grands auteurs de théâtre apparaissent comme Corneille, Racine et Molière. Ils sont admirés par les bourgeois comme par la cour. Ils sont protégés par les puissants et certains reçoivent une pension du roi.

Molière signe un contrat avec une famille de comédiens appelés «

en relation