Monarchie absolue et lois fondamentales

1810 mots 8 pages
LANTIERI Licence 1
Robin

Commentaire de Texte
Monarchie absolue et lois fondamentales

« Princeps legibus solutus est », cette formule romaine élaborée par le juriste romain Ulpien, sera reprise notamment par l’humaniste Guillaume Budé au 16ème siècle afin de réaffirmer la toute puissance royale dans cette époque trouble. En effet durant la seconde moitié du 16ème siècle la France connait une période de fortes tensions. De nombreuses guerres civiles éclatent. Les conflits portant essentiellement sur la religion. Protestants et catholiques n’arrivent pas à s’entendre. Alors qu’on pensait que la paix était possible en 1572 après le mariage de la fille de Catherine de Medicis avec Henry de Navarre qui est de confession protestante, la nuit de la saint Barthelemy va raviver les tensions à peine estompées.
Mais un autre phénomène en Europe contrarie la montée en puissance de l’absolutisme royal. Il s’agit en réalité d’un courant doctrinal : « les monarchomaques ». Ses partisans n’acceptent pas l’idée que le pouvoir souverain puisse être confié à un seul homme. Ce sont souvent des disciples de Jean Calvin grand réformateur protestant, ils estiment entre autre que le prince n’est pas réellement au dessus des lois et qu’il doit respecter d’une part la loi divine mais également gouverner en équité. Enfin les monarchomaques vont plus loin et imagine une monarchie élective et espère donner aux états généraux une place de premier ordre dans la vie politique du royaume de France. Alors que l’ascension de la doctrine absolutiste semble contrariée, un jurisconsulte et philosophe du nom de Jean Bodin va réussir à imposer au premier plan la souveraineté absolue. Jean Bodin est un jurisconsulte, philosophe et théologien français. Il participe à la renaissance du droit romain, il va d’ailleurs fortement s’en inspirer et l’utiliser dans ses différentes

en relation

  • Qu'est-ce qu'un roi absolu?
    1250 mots | 5 pages
  • Commentaire bodin
    1384 mots | 6 pages
  • Les fondements theoriques de la monarchie absolue
    2019 mots | 9 pages
  • La notion de constitution
    1475 mots | 6 pages
  • La puissance souveraine selon bodin
    1407 mots | 6 pages
  • La monarchie absolutiste
    1178 mots | 5 pages
  • Droit
    419 mots | 2 pages
  • Louis 14 Monarchie Bsolue
    1288 mots | 6 pages
  • Arret lemaistre
    3339 mots | 14 pages
  • Histoire des institutions publiques
    7114 mots | 29 pages