Monarchie absolue

563 mots 3 pages
I) La mise en place de la monarchie absolue.

Jusqu’au milieu du 17è siècle, le pouvoir des roi de France est encore fragile.
Il est contesté par les grands seigneurs de la haute noblesse qui profitent des périodes de régences* pour se révolter . Les protestants, inquiet pour leur avenir depuis la mort de Henri IV, se soulèvent aussi. Louis XIII et Richelieu (voir image: « le cardinal de Richelieu »), puis Mazarin, rétablissent l’ordre après des périodes de troubles. En 1661, quand commence son règne personnel, Luis XIV est décidé à imposer définitivement l’autorité du roi à tous ses sujets.

A) Luis XIV, roi absolu.
Le pouvoir royale est défini par Luis XIV.
Toute puissance, toute autorité résident dans la main du roi. Tout ce qui ce trouve dans l’étendue de nos Etat nous appartient. Les rois sont seigneurs absolus. Celui qui à donné roi aux homes a voulu qu’on les respectât.
La volonté de Dieu est que quiconque est né sujet doit obéissance total au roi.
Le roi se résous à ne pas prendre de premier ministre, rien n’est plus indigne pour le roi que de voir d’un côté toutes les fonctions, et de l’autre le seul titre de roi. Le roi fait savoir qu’il ne veux pas partagé son pouvoir.

B) La révocation de l’édit de Nantes.
Sa majesté a révoqué l’édit de Nantes de l’an 1598. Elle interdit de faire aucun culte public de la religion prétendue réformée (la religion protestante) et ordonne que tous les temples soit démolis. Sa majesté défend aux pasteur de ne plus faire aucun prêche sous peine des galères.

II) Versailles.

Au milieu du 17è siècle, la résistance des rois est le palais du Louvre à Paris. Luis XIV veut s’éloigner de la capitale dont les habitants se son t révoltés contre le pouvoir royal alors qu’il n’était qu’un enfant.
Il souhaite construire au environs de Paris un palais.
Il choisit de le faire construire à Versailles, où son père Luis XIII disposait d’un modeste château pour sa chasse personnel. Il décide donc de confié la construction

en relation

  • Monarchie absolu
    740 mots | 3 pages
  • La monarchie absolue
    608 mots | 3 pages
  • Monarchie absolue
    296 mots | 2 pages
  • La monarchie absolue
    706 mots | 3 pages
  • Monarchie absolue
    1336 mots | 6 pages
  • Monarchie absolue
    360 mots | 2 pages
  • Monarchie absolu
    276 mots | 2 pages
  • Monarchie absolu
    1717 mots | 7 pages
  • La monarchie absolue et ses contestations
    549 mots | 3 pages
  • La monarchie absolue en france
    3290 mots | 14 pages