Monarchie absolue

296 mots 2 pages
La monarchie absolue de droit divin est une monarchie où le pouvoir du roi est légitimé par la volonté d'une divinité, que la désignation soit directe ou indirecte.

Il existe deux types de droits divins :

1.Le droit divin providentiel : la désignation est indirecte. Elle nécessite l'intervention d'un clerc, qui a tendance à inspirer le pouvoir et à le contrôler.
2.Le droit divin surnaturel : la désignation est ici directe. Le Roi est alors moins sous le contrôle du clergé, il a davantage tendance à s'identifier à Dieu. Il a également tendance à développer des pouvoirs "magiques/surnaturels" (pouvait guérir des personnes atteintes de maladies graves comme celle des écrouelles...) On le qualifie alors de roi Thaumaturge.
Donc aux yeux du peuple , "si le roi est roi, c'est que la divinité l'a voulu" : donc, concrètement, s'opposer au roi revient à s'opposer à la volonté divine, ce qui légitime le bannissement spirituel (rejet de la communauté de fidèles) et temporel (mise au cachot) [1].

Cette stratégie lui permet de se surévaluer automatiquement face aux menaces de renversement des autres grands du royaume et aux troubles externes. Elle permet au monarque de légitimer son pouvoir grâce à la religion. Ne devant rendre de compte à personne d'autre qu'à Dieu, le souverain se soustrait ainsi à bon nombre de critiques. Cela le limite toutefois puisque le roi se doit d'obéir aux lois divines et à la morale. Il doit régner pour l'intérêt général et pour son peuple. Il se veut, en effet, le "père" de ses sujets et doit donc modérer son autorité.

La dernière remarque prend tout son sens dans le contexte de la Fronde, vécue par le futur Louis XIV, lorsqu'il était

en relation

  • Monarchie absolu
    740 mots | 3 pages
  • La monarchie absolue
    608 mots | 3 pages
  • La monarchie absolue
    706 mots | 3 pages
  • Monarchie absolue
    563 mots | 3 pages
  • Monarchie absolue
    1336 mots | 6 pages
  • Monarchie absolue
    360 mots | 2 pages
  • Monarchie absolu
    276 mots | 2 pages
  • Monarchie absolu
    1717 mots | 7 pages
  • La monarchie absolue et ses contestations
    549 mots | 3 pages
  • La monarchie absolue en france
    3290 mots | 14 pages