Montaigne

493 mots 2 pages
Fiche de synthèse Philosophie – Période moderne – Montaigne (1533 - 1592)
Le contenu de cette fiche de synthèse a été reproduit avec la permission de son auteur,Madame Maryvonne Longeart, Professeur agrégée de philosophie, Lycée de Villard de Lans - Académie de Grenoble. Pour accéder directement au contenu d'où proviennent ces informations, veuillez utiliser le lien suivant: http://www.ac-grenoble.fr/PhiloSophie/logphil/auteurs/machiave.htm

I/ Éléments de biographie Philosophe et humaniste français de la renaissance, Montaigne naît en 1533 dans le Périgord. Il parle latin avant de parler français. Il étudie les grands auteurs classiques grecs et latins, la philosophie et le droit. Magistrat à Bordeaux, il rencontre en 1558 Etienne de La Boétie avec qui il se lie d'une grande amitié. La Boétie meurt en 1563 à 33 ans. Montaigne est très marqué par cette disparition. En 1571, Montaigne abandonne sa charge de magistrat pour se consacrer à la réflexion sur ses Essais personnels, c'est-à-dire sur son expérience. Il voyage en Suisse, en Allemagne et en Italie, sans doute pour échapper aux troubles des guerres de religions en France. En 1581, il devient maire de Bordeaux. Il poursuit sa réflexion et la rédaction de ses Essais jusqu'à sa mort en 1592.

II/ Thèmes majeurs 1. Le scepticisme Premier grand sceptique de la pensée moderne, Montaigne refuse le dogmatisme tant en religion, en philosophie qu'en science. Il témoigne en cela de la crise profonde de la pensée occidentale qui aboutira un siècle plus tard à la révolution cartésienne. Montaigne rejette l'idée d'une science universelle indubitable : "Que sais-je?" se demande-t-il. La raison humaine n'est pas à la hauteur de ses prétention. Elle est incapable de produire une vérité. C'est aussi au nom du scepticisme que Montaigne défend la tolérance et dénonce l'absurdité des guerres de religions.

2. La nature Montaigne oppose la nature, désignant tout ce qui est spontané dans l'homme, à la civilisation. Il refuse

en relation

  • Montaigne
    2116 mots | 9 pages
  • Montaigne
    1468 mots | 6 pages
  • Montaigne
    1539 mots | 7 pages
  • Montaigne
    1043 mots | 5 pages
  • Montaigne
    972 mots | 4 pages
  • Montaigne
    902 mots | 4 pages
  • Montaigne
    764 mots | 4 pages
  • Montaigne
    843 mots | 4 pages
  • Montaigne
    530 mots | 3 pages
  • Montaigne
    349 mots | 2 pages