Montesquieu sociologue

Pages: 5 (1195 mots) Publié le: 28 février 2011
Montesquieu (1689-1755) il se faisait appeler baron de la Brède et de Montesquieu, vrai nom Charles Louis de Secondât. Il faisait partie de la noblesse de robe (magistrats), a fait études de droit à Bordeaux, il a présidé le Parlement de Bordeaux. A l’époque le Parlement avait une vocation juridictionnelle. Il a publié une première œuvre qui lui a donné un très grand succès, un pamphletphilosophique qui était une critique de la société de l’époque Les lettres persanes. Il a beaucoup voyagé (ce qui était rare) en Europe, particulièrement en Angleterre d’où il va ramener de très nombreuses notes qui lui permettront d’élaborer De l’esprit des lois, publié en 1748. La pensée de Montesquieu est une bonne illustration du mouvement de laïcisation de la connaissance.

En quoi a-t-il faitfaire des progrès aux sciences sociales à l’époque ?
Montesquieu est un précurseur de la démarche sociologique. Cet apport nous allons le mesurer d’abord en ce qui concerne les méthodes.
A. L’apport méthodologique
Deux points de vue : de l’objet d’étude et ensuite de la démarche suivie.
Du point de vue de l’objet d’étude : c’est un objet qui correspond à celui de la science politique en général.« J’ai d’abord examiné les hommes et j’ai cru que dans cette infinie… conduits par leurs fantaisies. J’ai posé les principes et j’ai vu les cas particuliers… liée avec une autre loi ou dépendre d’une autre plus générale. » il se donne comme objet la diversité des institutions (juridiques notamment), des lois et aussi des mœurs et coutumes des différents peuples de la terre et à toutes les époques.Autrement dit son objet est l’ensemble des institutions.. établies par l’ensemble des sociétés humaines. Il a mis pratiquement 20 à 30 ans pour élaborer sa grandeur De l’Esprit des Lois. En se donnant cet objet, il fait preuve d’une croyance en l’intelligibilité de l’histoire humaine, d’où le titre de sa grandeur : l’histoire de l’humanité à un sens, ce n’est pas un chaos, il y a quelquechose àcomprendre dans ces sociétés. Il veut rendre compte de cette immense diversité car il pense qu’elle est intelligible : elle signifie quelquechose, pour y arriver il va falloir se servir d’outils conceptuels et méthodologiques  il va faire une typologie.
Du point de vue de la démarche : elle est une démarche positive et comparative. Positive : Montesquieu va s’opposer à toute conceptionthéologique du monde, moralisatrice de l’histoire, à toute vision philosophique : on ne peut expliquer l’immensité diversité à partir de cela. Son œuvre témoigne de ce souci positiviste : qui ne veut partir que de l’analyse des faits. En cela il préfigure. « Il dit dans l’intro de son ouvrage « je n’ai point tiré mes principes de mes préjugés mais de la nature des choses. ». Comparative : il a cetteambition d’aller chercher dans l’infinie diversité quelquechose à comprendre dans la société humaine. Il s’agit d’expliquer un ordre intelligible dans une diversité de mœurs.
B. L’apport théorique
Trois apports, éléments principaux :
- La conception que M. se fait de la loi. En effet M. développe une conception que l’on peut qualifier de sociologique de la loi : « Les lois sont les rapportsnécessaires qui dérivent de la nature des choses. ».
M. développe une conception empirique de la loi, on l’appelle encore la conception de la loi-rapport : on peut trouver dans les institutions humaines une logique, une ligne d’évolution : c’est cela qui intéresse Montesquieu. Il ne s’intéresse pas au contenu des lois à proprement parler, ce qui l’intéresse c’est l’esprit des lois : c’est ce querévèle profondément la diversité des lois sur l’homme et la société, il est convaincu qu’il y a quelquechose à comprendre dans cette infinie diversité des lois. Il nous montre qu’il faut faire une distinction entre les motifs et les mobiles : motifs = les raisons qui sont invoquées par les hommes consciemment, on les trouve notamment dans des textes normatifs ; derrière ceux-ci il y a les mobiles...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Montesquieu est un sociologue avant la lettre
  • Sociologue
  • Sociologue
  • Sociologue
  • Sociologue
  • sociologue
  • Sociologue
  • Sociologue

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !