Montesquieu

481 mots 2 pages
Texte : Un extrait de l’Esprit des Lois de Montesquieu intitulé « De l’esclavage des nègres » (1748) I. Intro :
MONTESQUIEU (1689/1755) passionné par la réflexion sur les sciences et mœurs de son temps. Réflexion comparative su l’Histoire et la politique des pays que l’on retrouve dans L’Esprit des Lois réquisitoire impitoyable contre toute forme d’asservissement, réflexion sur le devenir politique de la France et éloge de la liberté citoyenne. Après l’analyse du système d’énonciation nous expliquerons les arguments que pourrait annoncer les esclavagistes puis nous soulignerons leurs caractères inadmissibles et incohérents.

II. Axe n°1 : L’énonciat° et le discours par l’esclavagiste

1. La politique internationale : 1 : ne pas exploiter les terres des américains. 9 : peu d’intérêt des princes pour leur statut. 2. L’économie : 2 : problèmes de coût de production. 3. La génétique : 3 : génétique et esthétique, 6 : ethnologie et génétique. 4. L’ethnologie : 5 : coutumes asiatiques (eunuques, 7 : les goûts des Noirs. 5. La théologie : 4 : Dieu et âme, 8 : impossibilité de considérer des Noirs comme des hommes.

III. Axe n°2 : Le fonctionnement de l’argumenta°

1. L’utilisation constante de lien logique : expression cause, condi°, conséquence et relations de cause à effet. montre esclavage pas condamnable mais même parfois utile. 2. Les justifications d’ordre économique : remplacer la main d’œuvre amerindiennes exterminée par des Noirs, rentable pour le sucre. 3. Les justifications d’ordre ethnologique : aspect extérieur pas des Chrétiens, des hommes à plaindre, être doté de réflexion.

IV. Axe n°3 : Un raisonnement perverti 1. L’absence de cohérence des liens logiques : pas de justifica° possible par la guerre ou l’extermina° d’une popula° pas de relations cause à effet. 2. Des associat° contestables : pitié/couleur, appartenance au genre humain/ apparence esthétique, affirmer que ce ne sont

en relation

  • Montesquieu
    3888 mots | 16 pages
  • Montesquieu
    1513 mots | 7 pages
  • Montesquieu
    296 mots | 2 pages
  • Montesquieu
    771 mots | 4 pages
  • Montesquieu
    4326 mots | 18 pages
  • Montesquieu
    516 mots | 3 pages
  • Montesquieu
    1112 mots | 5 pages
  • Montesquieu
    397 mots | 2 pages
  • Montesquieu
    3081 mots | 13 pages
  • Montesquieu
    1834 mots | 8 pages