Montrer les ambiguïtés des européens face aux phénomènes migratoires.

Pages: 7 (1683 mots) Publié le: 20 juin 2010
Lundi 11 janvier 2009

Composition de géographie.

Sujet : Montrer les ambiguïtés des Européens face aux phénomènes migratoires.

Problématique : « En quoi la mise en place de politiques migratoires restrictives contredit-elle le sentiment européen d'être une terre d'accueil ? »

Plan :

Introduction.

I – Terre d'immigration
1- Main d'œuvre qualifié + étudiants.
2- Démographievieillissante.

II – Politiques migratoires restrictives.
1- durcissement des politiques face aux fortes migrations.
2- Européanisation des politiques migratoires
3- Immigration illégale

Conclusion.



4
Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, l'Europe est devenue un grand carrefour migratoire. En l'espace de dix, quinze ans, cette ancienne terre d'émigration est devenu l'undes foyer d'immigration de la planète. Si ce phénomène n’est pas nouveau, il faut cependant préciser que depuis un certain nombre d’années, il suscite de plus en plus d’inquiétudes et de craintes de la part des pays hôtes. L’augmentation des inégalités entre les pays du nord et du sud, l’éclatement de conflits de part et d’autre de la planète, ceci couplé avec l’évolution des moyens de transportstoujours plus performants, ont contribué à amener un nombre de personnes de plus en plus important à se déplacer et à vouloir migrer, accentuant ainsi l’appréhension de la part de ces pays hôtes et principalement des pays occidentaux. En effet, après avoir favorisé ces migrations pendant des années par besoin de main d’œuvre, ces pays sont désormais entrés, depuis le début des années 90, dans unetoute autre logique. Une logique de fermeture, de peur et de sécurisation constante des migrations. Qu’il s’agisse des pays d’Amérique du Nord ou d’Europe occidentale, tous sont entrés dans cette dynamique extrêmement paradoxale à laquelle nous allons nous intéresser dans notre analyse : d’un coté les pays hôtes prônent l’ouverture économique et se sont donc ouverts à l’extérieur par le biaisd’accords de libre-échange et de coopération économique,et de l’autre, ils revendiquent un contrôle de plus en plus serré des migrations, défiant donc l’équation voulant que la libéralisation des biens et des services ainsi que des flux de capitaux soient accompagnés, logiquement, d’une circulation des personnes. La tendance est donc à la restriction et au tri. Seuls les « meilleurs» immigrants sontautorisés à venir. Bien évidemment, l’Union Européenne (UE) n’échappe pas à cette logique paradoxale. Si elle s’ouvre de l’intérieur, notamment grâce aux accords de Schengen et à la libre circulation des personnes, il ne faut pas perdre de vue que cette ouverture va de pair avec une fermeture toujours plus importante de l’Union vis-à-vis de l’extérieur. L’expression «forteresse Europe» est d’ailleursdevenue tristement célèbre car nombreux sont ceux qui se heurtent à ces frontières extrêmement rigides.

Dans les années 50-60, l'Europe a besoin de main d'œuvre pour la reconstruction. Également, la montée du Fordisme puis du Taylorisme, demande une plus grande « force ouvrière ». Ainsi, l'Europe fait appel a des ouvriers spécialisés (OS) pour subvenir a ses besoins de main d'œuvre. Alors, estmis en place un système de contrat de travail qui est de plus ou moins courte durée. Cependant avec la montée de l'industrialisation, durant les année 80, la main d'œuvre devient inutile face a l'équipement en machines des entreprises. Dorénavant les sociétés cherchent des ouvriers plus qualifiés pour gérer ces machines. Malheureusement, l'Europe est soumis au
« Brain Drain » ou « fuite descerveaux » : les scientifiques, ou étudiants de grandes études partent vers les États-Unis. Ainsi, les États de l'Union Européenne mettent en place des programme pour
4
insérer de façon plus facile les travailleurs qualifiés ou étudiants. Les pays européens se font concurrence pour attirer les travailleurs qualifiés et des quotas ont parfois été fixé pour répondre aux besoins spécifiques de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les phénoménes migratoires
  • L’union européenne face à la pression migratoire : organisation, contrôle et enjeux des flux migratoires.
  • Les phénomènes migratoires dans les pays tiers monde
  • L’union européenne et les enjeux migratoires
  • La presse écrite face aux phénomènes de l'internet
  • Les enjeux socio-économiques du phénomène migratoire moldave
  • Les europeens face à la modernité
  • Les européens face aux monde XV-XVIe

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !