Mouloud feraoun

Pages: 19 (4716 mots) Publié le: 21 janvier 2015
Bonn, Charles. « De l’ambiguïté tragique chez Feraoun, écrivain réputé ''ethnographique'' »
Nouvelle Revue Synergies Canada, N◦6 (2013)

De l’ambiguïté tragique chez Feraoun, écrivain réputé « ethnographique »
Charles BONN
Université Lyon 2
France

Liée au contexte politique qui l’a vue naître dans les années Cinquante, la
littérature algérienne est encore trop souvent lue à partir deprésupposés
anticolonialistes qui sont certes indissociables de son émergence, mais
méconnaissent la complexité littéraire de ses textes. Cette dernière développe
ainsi, en marge et en contrepoint de cette lecture idéologique, un envers, un autre
côté obscur et essentiel qui brouille « le » sens de l’histoire, tant récit fictionnel
dans son évidente première trame que grand récit, versiontéléologique des
événements aboutissant au triomphe des valeurs consensuelles de la communauté.
Elle produit des apories, des tensions, des « sens » : soit un « malgré tout » qui
oblige à relativiser les lectures idéologiques, et l’univocité qu’elles supposent.
D’ailleurs, c’est ce « malgré tout », précisément, qui donne à ces textes leur
polyphonie et, partant, leur valeur littéraire. Sortir l’œuvretrop courte de cet
écrivain « fondateur » que figure Mouloud Feraoun, de sa trop fréquente limitation à
l’anecdotique, sera le principal objectif de ma démarche1. Si c’est grandement son
assassinat qui a installé longtemps cet écrivain instituteur dans son statut de
prototype de l’écrivain algérien, il est indéniable que son œuvre participe de la
fondation d’une littérature nationalealgérienne du fait de sa qualité littéraire, ce
qu’une lecture idéologique aura toujours tendance à oublier. Ainsi, la littérarité,
définie largement autant comme ensemble de procédés narratifs, discursifs,
poétiques, que d’emprunts à un genre (le roman réaliste par exemple) ou encore
mise en scène de langages, de voix, de visions du monde à travers une histoire
narrée, est bien ce « malgré tout »trop souvent oublié, sans lequel l’écrivain
n’existerait plus. Non sans un retour sur la manière dont a pu (peut encore) être
ligaturée la réception de Feraoun au prisme de l’écrivain algérien réputé
« ethnographique » et tout en évoquant les options de lectures offertes par la
théorie postcoloniale, je m’efforcerai de m’intéresser à ce qui fait aporie – et sens –
dans ce que je considère êtrele premier roman de Feraoun, La Terre et le sang : un
roman que je propose de replacer dans une histoire de la littéraire maghrébine
fondée, de manière caractéristique, sur l’autel du sacrifice tragique.
La description
Selon la critique la plus courante, qui remonte aux lectures de Jean Déjeux, ou
encore d’Abdelkebir Khatibi, dans son Roman maghrébin (1968), Feraoun serait
exemplaire, avecMouloud Mammeri, et un Mohammed Dib première manière, de ce
qui fut alors appelé le « courant ethnographique » des débuts de la littérature
algérienne de langue française. Courant présenté comme fondateur, et dont la
dynamique essentielle serait la description.
Mais, alors même que la description est revendiquée par Feraoun, pour « montrer
que les Kabyles étaient précisément des hommes »,cette description de la société
algérienne (plus particulièrement kabyle) traditionnelle a suscité parmi les
nationalistes algériens des réactions mitigées. On se souvient de la polémique
soulevée par des intellectuels nationalistes à propos de La Colline oubliée (1952) de
Mouloud Mammeri, par exemple dans l’article « La Colline oubliée ou les
consciences anachroniques » (1953) de MostefaLacheraf, ou dans celui de
Mohammed Cherif Sahli : « La Colline oubliée ou la colline du reniement2 » (1953).
Et plus tard, dans les années 1980, c’est à l’Université d’Alger même que Feraoun
fut traité d’« assimilé », par exemple par Christiane Achour dans son Mouloud
1

Bonn, Charles. « De l’ambiguïté tragique chez Feraoun, écrivain réputé ''ethnographique'' »
Nouvelle Revue Synergies...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Mouloud Feraoun
  • Mouloud feraoun
  • Mouloud feraoun
  • Roman
  • "Le fils du pauvre" de "mouloud feraoun".
  • Mouloud feraoun la terre et le sang
  • Fiche de lecture sur mouloud feraoun
  • Mouloud feraoun le chemins qui montent

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !