Nada

Pages: 8 (1944 mots) Publié le: 30 décembre 2014
Baccalauréat Technologique

Session 2013
***

Histoire-Géographie
Série : Sciences et Technologies de la Gestion

Durée : 2 heures 30

Coefficient : 2

Les calculatrices ne sont pas autorisées

Le candidat doit répondre à toutes les questions de la 1ère partie.
10 points
Le candidat traitera au choix un seul des quatre exercices de la
2nde partie.
10 points

Ce sujet comporte8 pages numérotées de 1/8 à 8/8.
La feuille Annexe page 8/8 est à remettre avec la copie d’examen.

13HGTGME1

Page 1/8

PREMIÈRE PARTIE

Questions d’histoire

1) Justifiez l’affirmation suivante : « Depuis la fin de la Guerre froide, on voit émerger de
nouveaux rapports de force dans les relations internationales ».
(2 points)
2) Proposez une définition du non-alignement.

3)Citez et datez deux réformes des institutions de la Vème République.

(1 point)

(2 points)

Questions de géographie

4) Citez un acteur de la mondialisation favorisant l’uniformisation des modes de
consommation.
(1 point)

5) Localisez l’ALENA. Situez et nommez un PMA et deux villes mondiales sur la carte en
annexe et complétez la légende.
(2 points)

6) Citez une mégalopole etdonnez ses principales caractéristiques.

13HGTGME1

(2 points)

Page 2/8

SECONDE PARTIE
Le candidat traitera au choix un seul des quatre exercices
Exercices portant sur les sujets d’étude du programme d’Histoire
Exercice n° 1 / Sujet d’étude : L’Amérique latine
Document : la chasse gardée des États-Unis ?
Après 1945, dans le contexte de la guerre froide, sous la présidence de
Truman,le nouvel objectif de la politique latino-américaine est ainsi résumé : « Un
hémisphère fermé dans un monde ouvert ». Le système « inter-américain » qui naît
alors vise à protéger les Amériques de l’expansion soviétique. Le traité interaméricain
d’assistance réciproque (TIAR), de portée militaire, est signé à Rio de Janeiro en
septembre 1947. La Charte de l’Organisation des États américains(OEA), souscrite à
Bogota en mai 1948, a deux objectifs majeurs : la solution pacifique des différends
régionaux et la sécurité collective. Mais elle sera utilisée par les États-Unis pour
couvrir leurs aventures militaires directes ou indirectes dans la zone.
« Contenir le danger communiste » devient un souci concret après le rapprochement
de Castro avec l’URSS.
Au début des années 1990, aprèsla chute du communisme soviétique, l’Amérique
latine cesse de présenter un intérêt stratégique pour les États-Unis. Cependant, la
« guerre à la drogue » offre au Pentagone et à son « commandement Sud » une
nouvelle raison de s’intéresser aux affaires intérieures de certains pays.
En fait, toutes les interventions armées nord-américaines dans la région, qu’elles
soient directes ou indirectes,se sont cantonnées dans une zone « frontalière » allant
du Rio Bravo à la frontière du Panama avec la Colombie. Le contrôle de la
« Méditerranée américaine »1 est perçu comme vital par les États-Unis.
Où en est-on aujourd’hui ? Il n’y a pas eu d’intervention des troupes nord-américaines
dans les Amériques depuis dix-huit ans. La guerre froide appartient au passé.
L’hémisphère n’est plusfermé. L’Europe a institutionnalisé ses relations avec le
continent dans des sommets bi-régionaux, notamment depuis 1999. Elle a aussi signé
des « accords d’association » avec certains pays (Chili et Mexique) et en négocie
d’autres avec des groupes d’États (Mercosur, Communauté andine). La Chine
s’intéresse à son tour à l’Amérique latine et y investit. Le tête-à-tête avec les ÉtatsUnis a pris fin.L’Amérique latine, démocratique, dénucléarisée et désarmée depuis la chute des
dictatures, ne représente ni une menace, ni un enjeu pour Washington. Elle relève
désormais d’une approche marchande. Des accords strictement commerciaux,
comme l’Alena pour le Mexique et le Cafta pour l’Amérique centrale et la République
dominicaine, reflètent cette nouvelle donne.
Qu’ils appartiennent ou non à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Nada
  • nada
  • nada
  • Nada
  • Nada
  • Nada
  • Nada
  • Nada

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !