Napoléon

2508 mots 11 pages
Napoléon Bonaparte : « Un héritage mitigé » de la Révolution ?

La Révolution française née en 1789 a profondément modifié l’histoire de France. Elle renverse la monarchie pour un autre régime politique (la République).De 1789 jusqu’en 1799, La Constituante qui gouverne la France Révolutionnaire est à l’origine de nombreuses lois nouvelles dont la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen. Afin de mettre fin aux divisions entre monarchistes et révolutionnaires, des Hauts Responsables font appel au Général Français Napoléon Bonaparte pour organiser un coup d’Etat. Réputé pour ses meilleures idées et ses succès, il met un terme à la période révolutionnaire et ouvre un nouveau régime : le Consulat ou l’ère napoléonienne. Il devient Consul du nouveau régime avant de se faire sacré Empereur sous le nom de Napoléon 1er en 1804.Il règne en maître sur l’Europe jusqu’en 1815.

I- Le coup d’état du 18 Brumaire

En 1799, le Directoire est installé en France depuis quatre ans, ce qui représente une longévité considérable en cette période révolutionnaire. Mais la situation économique est catastrophique, et le climat politique n'est pas le plus limpide. C'est dans ces temps troubles que Napoléon Bonaparte apparaît alors comme une solution possible pour sortir du marasme.
En 1799, les Russes entrent en guerre, le gouvernement du Directoire est faible, et l'économie n'arrange rien. L'abbé Sieyès a l'idée de trouver un soldat qui pourrait mener un coup d'État : il redoute Bonaparte mais c'est le seul disponible. Lucien Bonaparte, président des 500 et frère de Napoléon, le prévient alors. Napoléon est alors en Égypte, en campagne contre les Anglais. Il n'a plus de flotte, mais curieusement, les Anglais le laissent traverser la Méditerranée pour rejoindre la France (ils savent qu'il y mènera un coup d'État).
Le 13 mars 1799, arrivé à Paris, il rencontre Sieyès. Les acteurs du coup d'État commencent leurs manœuvres dès mai 1799. La majorité modérée des Conseils élit

en relation

  • Napoléon est-il le continuateur de la révolution ?
    1259 mots | 6 pages
  • Napoléon est il le continuateur de la revolution
    909 mots | 4 pages
  • introduction dissertation révolution française
    475 mots | 2 pages
  • Repère historique du xixe siècle
    1986 mots | 8 pages
  • Napoléon est - il le continuateur de la révolution?
    359 mots | 2 pages
  • Napoléon ier consolide-t-il ou renie-t-il l'héritage révolutionnaire ?
    290 mots | 2 pages
  • Napoléon et ses préfets
    2411 mots | 10 pages
  • l'empire
    478 mots | 2 pages
  • Napoleon
    323 mots | 2 pages
  • Napoleon iii
    1287 mots | 6 pages
  • Ni bonnets rouges ni talons rouges
    409 mots | 2 pages
  • Napoléon était-il un gentil garçon?
    575 mots | 3 pages
  • Napoéon et le romantisme
    880 mots | 4 pages
  • napoleon
    2052 mots | 9 pages
  • Le coup d'état du 18 brumaire
    718 mots | 3 pages