Napoleon

Pages: 10 (2355 mots) Publié le: 19 janvier 2011
Le meilleur soldat n'est pas tant celui qui se bat que celui qui marche. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
| |
|
La tragédie échauffe l'âme, élève le coeur, peut et doit créer des héros. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
| |
|
Les hommes sont comme les chiffres, ils n'acquièrent de la valeur que par leur position. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
| |
|
L'armée c'est lanation. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
| |
|
Qu'est ce l'histoire, sinon une fable sur laquelle tout le monde est d'accord ? | |
[Napoléon Bonaparte] | |
| |
|
L'homme en naissant porte en lui des droits sur la portion des fruits de la terre nécessaires à son existence. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
Extrait d'un Discours à Lyon - 1791 | |
|
N'interrompez jamais unennemi qui est en train de faire une erreur. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
| |
|
On ne peut pas faire semblant d'être courageux. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
| |
|
Avec de l'audace, on peut tout entreprendre, on ne peut pas tout faire. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
| |
|
La morale est bien souvent le passeport de la médisance. | |
[Napoléon Bonaparte] | || |
|
On ne devient pas athée par souhait. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
| |
|
Le doute est l'ennemi des grandes entreprises. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
| |
|
La première des vertus est le dévouement à la patrie. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
| |
|
Dans tout ce qu'on entreprend, il faut donner les deux tiers à la raison, et l'autre tiers au hasard.Augmentez la première fraction, et vous serez pusillanime. Augmentez la seconde, vous serez téméraire. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
Extrait de Le mémorial de Sainte-Hélène | |
|
Les règlements sont faits pour les médiocres et les indécis ; rien de grand ne se fait sans l'imagination. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
| |
|
Je ne voudrais pas être à la place de Dieu, c'est un culde sac. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
| |
|
Les lois claires en théorie sont souvent un chaos à l'application. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
| |
|
Les règlements sont faits pour les soldats et non pour les guerriers ; la bataille se rit du code, elle en exige un nouveau, innové par elle et pour elle et qui disparaît dès qu'elle est terminée. | |
[Napoléon Bonaparte] | || |
|
La vérité historique est souvent une fable convenue. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
| |
|
La supériorité de Mahomet est d'avoir fondé une religion en se passant de l'enfer. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
| |
|
|
L'inspiration n'est le plus souvent qu'une réminiscence. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
| |
|
Une belle femme plaît aux yeux, une bonnefemme plaît au coeur ; l'une est un bijou, l'autre un trésor. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
| |
|
Il n'existe pas de sectes en géométrie. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
| |
|
Dieu, lui aussi, a essayé de faire des ouvrages. Sa prose, c'est l'homme. Sa poésie, c'est la femme. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
| |
|
Les grands écrivains sont des radoteurs estimés. | |[Napoléon Bonaparte] | |
| |
|
Il est dans le caractère français d'exagérer, de se plaindre et de tout défigurer dès qu'on est mécontent. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
Extrait de Mémorial de Sainte-Hélène | |
|
On peut s'arrêter quand on monte, jamais quand on descend. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
| |
|
Notre ridicule défaut national est de n'avoir pas de plusgrand ennemi de nos succès et de notre gloire que nous-mêmes. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
| |
|
Les peuples passent, les trônes s'écroulent, l'église demeure. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
| |
|
Si vous n'aimez pas les chiens, vous n'aimez pas la fidélité ; vous n'aimez pas qu'on vous soit fidèle, donc vous n'êtes pas fidèle. | |
[Napoléon Bonaparte] | |
Extrait...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Napoléon
  • Napoleon
  • Napoleon
  • Napoleon
  • Napoleon
  • Napoleon
  • Napoléon
  • Napoleon

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !