Nathalie Sarraute, Enfance, Le jardin du Luxembourg

Pages: 7 (1556 mots) Publié le: 7 septembre 2014
Nathalie SARRAUTE, Enfance




Pourquoi vouloir faire revivre cela, sans mots qui puissent parvenir à capter, à retenir ne serait-ce qu’encore quelques instants ce qui m’est arrivé… comme viennent aux petites bergères les visions célestes… mais ici aucune sainte apparition, pas de pieuse enfant…
J’étais assise, encore au Luxembourg, sur un banc du jardin anglais, entre mon père et lajeune femme qui m’avait fait danser dans la grande chambre claire de la rue Boissonade. Il y avait, posé sur le banc entre nous ou sur les genoux de l’un d’eux, un gros livre relié… il me semble que c’étaient les Contes d’Andersen.
Je venais d’en écouter un passage… je regardais les espaliers en fleurs le long du petit mur de briques roses, les arbres fleuris, la pelouse d’un vert étincelantjonchée de pâquerettes, de pétales blancs et roses, le ciel, bien sûr, était bleu, et l’air semblait vibrer légèrement… et à ce moment-là, c’est venu… quelque chose d’unique… qui ne reviendra plus jamais de cette façon, une sensation d’une telle violence qu’encore maintenant, après tant de temps écoulé, quand, amoindrie, en partie effacée elle me revient, j’éprouve… mais quoi ? quel mot peut s’ensaisir ? pas le mot à tout dire : « bonheur », qui se présente le premier, non, pas lui… « félicité », « exaltation », sont trop laids, qu’ils n’y touchent pas… et « extase »… comme devant ce mot ce qui est là se rétracte… « Joie », oui, peut-être… ce petit mot modeste, tout simple, peut effleurer sans grand danger… mais il n’est pas capable de recueillir ce qui m’emplit, me déborde, s’épand, va seperdre, se fondre dans les briques roses, les espaliers en fleurs, la pelouse, les pétales roses et blancs, l’air qui vibre parcouru de tremblements à peine perceptibles, d’ondes… des ondes de vie, de vie tout court, quel autre mot ?… de vie à l’état pur, aucune menace sur elle, aucun mélange, elle atteint tout à coup l’intensité la plus grande qu’elle puisse jamais atteindre… jamais plus cettesorte d’intensité-là, pour rien, parce que c’est là, parce que je suis dans cela, dans le petit mur rose, les fleurs des espaliers, des arbres, la pelouse, l’air qui vibre… je suis en eux sans rien de plus, rien qui ne soit à eux, rien à moi.

Nathalie Sarraute, Enfance, 1983, Folio, pp. 66-67.

N. SARRAUTE, Enfance : Les mécanismes du souvenir
Plan détaillé de commentaire composéIntroduction

Enfance de N. Sarraute est une autobiographie assez récente, rédigée dans le dernier quart du XXe siècle. Dans cet extrait, l’auteur évoque un souvenir d’enfance assez anodin, mais le raconte selon des modalités originales.
Le récit d’une anecdote permet alors de mettre au jour le travail de mémoire réalisé par l’écrivain et les difficultés auxquelles il se heurte dans son effort pourdonner un sens à ses souvenirs.
Nous examinerons d’abord le caractère ambigu du souvenir évoqué, nous étudierons ensuite les mécanismes permettant la résurgence du souvenir, et nous analyserons enfin le travail d’interprétation réalisé par l’écrivain.
1. Un souvenir ambigu
Contraste entre impression de bonheur laissée par l’enfance et souvenir d’un événement mal vécu.
1.1. Une impression debonheur liée à l’entente de la mère et du beau-père
Récit liminaire : impressions diffuses laissées par l’enfance.
Complicité des parents :
. Complicité affective : Absence de conflit : euphémismes de Kolia pour marquer son désaccord : « Ah, laisse cela, s’il te plaît… Ce n’est pas du tout ça, rien de pareil »
. Complicité culturelle/ intellectuelle : « ils parlaient d’écrivains, de livres »(zoom ) : Personnage de Kolia :
. Aménité du tempérament : « douceur », « bonhomie », « air d’admiration, presque d’adoration » face à la mère, « regard bienveillant » posé sur l’enfant.

1.2. (Cependant) événement anodin ayant laissé un goût amer
Anecdote :
- Jeu de la mère et de Kolia, fausse dispute : « Maman et Kolia faisaient semblant de lutter, ils s’amusaient… »
- L’enfant veut...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Enfance, Nathalie Sarraute
  • Enfance de nathalie sarraute
  • Nathalie sarraute enfance
  • Enfance-nathalie sarraute
  • Résumé enfance de nathalie sarraute
  • Enfance- nathalie sarraute
  • Enfance, nathalie sarraute
  • ENFANCE nathalie sarraute

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !