Nation

3314 mots 14 pages
Au sens moderne du terme, « nation » a une signification à dominante politique. Le terme peut désigner un État (comme dans l'expression « Organisation des Nations unies ») ou un peuple ayant l'objectif politique de maintenir ou d'instituer un État, ou du moins de se constituer en structure politique autonome. Dans cette seconde signification, une nation est en pratique un peuple dont une partie au moins des membres a des prétentions nationalistes.

Les nationalistes bretons, juifs, corses, basques, flamands, écossais, algériens, catalans ou québécois ont ainsi revendiqué un État pour leur population de référence, certains finissant par l'obtenir.

Par exemple, au Canada, la Chambre de communes a voté, le 27 novembre 2006, à une majorité écrasante, en faveur d'une motion qui reconnait que « les Québécois forment une nation au sein d'un Canada uni », cette démarche se voulant surtout symbolique. Au Canada anglophone, les critiques ont fusé, beaucoup craignant qu'on ne donne de nouvelles armes aux souverainistes québécois.
Dans le but d'obtenir un État ou des droits spécifiques, les groupes se présentant comme une « nation » ont souvent tenté de définir la dite « nation », et donc de la légitimer, par des critères historiques.

Sciences humaines[modifier]Il existe deux définitions principales, conçues à partir des expériences nationales françaises et allemandes :

Une issue de la philosophie allemande du début du XIXe siècle, défendue par exemple par Johann Gottlieb Fichte, selon laquelle les membres d'une nation ont en commun des caractéristiques telles que la langue, la religion, la culture, l'histoire, voire les origines ethniques, tout cela les différenciant des membres des autres nations[7].
La seconde, issue de la philosophie française du XVIIIe siècle et des Lumières et liée à la Révolution française, insiste par contre sur la volonté du « vivre ensemble », la nation étant alors le résultat d'un acte d'autodéfinition. C'est ainsi la vision d'Ernest

en relation

  • Country
    526 mots | 3 pages
  • The united nation
    369 mots | 2 pages
  • Botticelli
    1411 mots | 6 pages
  • El país
    323 mots | 2 pages
  • Souveraineté nationale
    1717 mots | 7 pages
  • Nationalisme
    866 mots | 4 pages
  • Pays
    1258 mots | 6 pages
  • Cimenterie nationale
    4520 mots | 19 pages
  • Personnages philosophiques
    895 mots | 4 pages
  • Les nationalisations
    3470 mots | 14 pages
  • nietzche
    1757 mots | 8 pages
  • Nationalisme
    4376 mots | 18 pages
  • La géographie allemande au xixe siècle : une géographie scientifique moderne naturaliste
    3363 mots | 14 pages
  • La nation
    11676 mots | 47 pages
  • Le pays
    282 mots | 2 pages