Nature des camps de concentration pendant le chaos

Pages: 17 (4219 mots) Publié le: 13 juin 2012
Nature des camps de concentration pendant la guerre et conditions de vie dans ces camps



Dans son livre récent Adolf Hitler (Londres, 1973) Colin Cross, qui aborde avec plus d'intelligence qu'on n'en rencontre habituellement dans ce domaine plusieurs problèmes de cette période, fait remarquer très intelligemment que "cela ne servait absolument à rien, de n'importe quel point de vuerationnel, de déplacer des millions de Juifs d'un bout à l'autre de l'Europe et de les assassiner, à un moment où l'Allemagne était acculée et faisait la guerre sur plusieurs fronts dans des conditions désespérées" (p.307). Très juste! Il nous est donc permis de nous demander si cette politique déraisonnable était vraisemblable et si elle était même possible. Est-il vraisemblable qu'au plus fort de laguerre, quand les Allemands luttaient désespérément pour survivre, ils aient transporté des millions de Juifs sur des centaines de kilomètres vers des abattoirs humains compliqués et coûteux? Rien que le transport de trois ou de quatre millions de Juifs à Auschwitz (en supposant qu'il y avait autant de Juifs en Europe, ce qui n'était pas le cas) aurait représenté pour le système de transportsallemand, sollicité au maximum pour l'approvisionnement de l'immense front de l'Est, une difficulté insurmontable. Le transport, le logement, l'alimentation, l'habillement des Six Millions de Juifs mythiques et des innombrables autres détenus d'autres nationalités dans les camps de concentration auraient paralysé les opérations militaires allemandes, purement et simplement. Rien ne nous permet desupposer que les Allemands si bien organisés et si efficients auraient risqué le sort de la guerre pour cette fantaisie cruelle.

Par contre, le transport à Auschwitz de 363.000 détenus -- chiffre raisonnable qui est le total connu des prisonniers qui furent enregistrés dans ce camp -- pendant les années de guerre est compréhensible en vue de leur mise au travail dans ce complexe industriel. En fait,sur les 3 millions de Juifs qui restaient en Europe, il est certain qu'il n'y en eut jamais plus de 2 millions internés simultanément, et il est probable que ce total se rapprochait beaucoup plus de 1.500.000. Nous verrons plus loin, dans le Rapport de la Croix Rouge, que des populations juives entières, comme en Slovaquie, ne furent pas déportées, tandis que d'autres furent mises dans des ghettostels que Theresienstadt. En outre, les déportations des Juifs d'Europe occidentale furent beaucoup moins nombreuses. Nous avons déjà fait remarquer que Reitlinger estime qu'il y eut seulement 50.000 Juifs français -- sur 320.000 -- qui furent déportés et internes.

On doit se demander aussi s'il aurait été possible, physiquement, de détruire des millions de Juifs prétendument assassinés. LesAllemands en eurent-ils le temps? Est-il vraisemblable d'imaginer qu'ils auraient incinéré des millions de gens alors qu'ils manquaient tellement de main d'oeuvre et qu'ils avaient besoin de tous les prisonniers de guerre pour produire des armements? Aurait-il été possible de détruire et de faire disparaître toute trace de millions de gens en six mois? Aurait-on pu garder secrètes des concentrationsaussi énormes de Juifs et des exécutions sur une si grande échelle? C'est le genre de questions que devrait se poser toute personne sensée, dotée d'esprit critique, qui pense par elle-même au lieu de se laisser influencer par tous les "bourrages de crâne". Cette personne sensée découvrira alors rapidement que la légende des Six Millions est réduite à néant non seulement par les statistiques etles documents probants que nous avons cités dans cette étude, mais aussi par des simples considérations de logistique.

Bien qu'il fût impossible que des millions de détenus eussent été assassinés dans les camps de concentration allemands, on a fortement exagéré la nature de ces camps et les conditions de vie qui y régnaient pour rendre cette affirmation plausible. William Shirer, dans un...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les camps de concentration
  • Les camps de concentration
  • Camps de concentration
  • Les camps de concentrations
  • Camps de concentration
  • Camps de concentration
  • Camps de concentration
  • Camps de concentration

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !