Nh guyftdrxdcftvbgyhnui

816 mots 4 pages
kkkkkkkkNotes :
1. " gibbosité" : bosse.
2. " taie" : tache opaque qui recouvre l'œil et qui constitue une sorte de cicatrice.
3. " Eia" : interjection qui vient du grec ancien, qui signifie "allons".
4. " Kaïlcedrat" : arbre d'Afrique, à la taille et au port grandiose.
5."poreux" : perméable.
6."drain" : conduit souterrain qui sert à évacuer l'eau des sols trop humides.
7."proditoire" : qui a le caractère de la trahison.
A Comprendre le poème
1- Vers 1 à 12 :
a) Quelle remarque peux-tu faire sur les formes de phrases utilisées ?
b) Par quels éléments sont alors définis « ceux » que le poète présente ?
c) Que définit en fait le poète dans ces vers ?
d) Qu’apporte l’anaphore des vers 10, 11 et 12 ? Que met-elle en valeur ?
2- a) Comment le mot « négritude » est-il formé ?
b) Le radical de ce mot a-t-il, dans ce terme, une connotation péjorative ?
c) Quel est le point de vue de l’auteur face à cette négritude ?
3- Vers 23-28.
a) Quel nom est répété dans ce passage du poème, en fin de vers ?
b) Quelle est sa fonction grammaticale à chaque fois ?
c) Que révèlent donc ces vers sur le rapport du peuple africain avec la nature ?© Cned, Français 3e Notes :
1. " gibbosité" : bosse.
2. " taie" : tache opaque qui recouvre l'œil et qui constitue une sorte de cicatrice.
3. " Eia" : interjection qui vient du grec ancien, qui signifie "allons".
4. " Kaïlcedrat" : arbre d'Afrique, à la taille et au port grandiose.
5."poreux" : perméable.
6."drain" : conduit souterrain qui sert à évacuer l'eau des sols trop humides.
7."proditoire" : qui a le caractère de la trahison.
A Comprendre le poème
1- Vers 1 à 12 :
a) Quelle remarque peux-tu faire sur les formes de phrases utilisées ?
b) Par quels éléments sont alors définis « ceux » que le poète présente ?
c) Que définit en fait le poète dans ces vers ?
d) Qu’apporte l’anaphore des vers 10, 11 et 12 ? Que met-elle en valeur ?
2- a) Comment le mot « négritude » est-il formé ?
b) Le radical de ce mot a-t-il,

en relation

  • Lecture cursive victor hugo
    774 mots | 4 pages
  • Apollinaire iv
    262 mots | 2 pages
  • La porte
    322 mots | 2 pages
  • Eluard
    468 mots | 2 pages
  • Texte a suivre
    1279 mots | 6 pages
  • - Méthode d’analyse d’un extrait de théâtre - - Méthode d’analyse d’un extrait de théâtre -
    304 mots | 2 pages
  • Corpus poésie
    345 mots | 2 pages
  • Questionnaire , alcools
    1442 mots | 6 pages
  • Commentaire du poème "marie qi voudrait votre beau nom tourner" de ronsard
    2114 mots | 9 pages
  • Le temps de toi
    3204 mots | 13 pages