Nietzsche et la morale humain trop humain

Pages: 8 (1815 mots) Publié le: 3 mars 2011
"Nous n'accusons pas la nature d'immoralité quand elle nous envoie un orage et nous trempe: pourquoi disons-nous donc immoral l'homme qui fait quelque chose de mal? Parce que nous supposons ici une volonté libre aux décrets arbitraires, là une nécessité. Mais cette distinction est une erreur. En outre, ce n'est même pas en toutes circonstances que nous appelons immorale une actionintentionnellement nuisible; on tue par exemple une mouche délibérément, mais sans le moindre scrupule, pour la pure et simple raison que son bourdonnement nous déplaît, on punit et fait intentionnellement souffrir le criminel afin de se protéger, soi et la société. Dans le premier cas, c'est l'individu qui, pour se conserver ou même pour s'éviter un déplaisir, cause intentionnellement un mal; dans le second,c'est l'État. Toute morale admet les actes intentionnellement nuisibles en cas de légitime défense, c'est-à-dire quand il s'agit de conservation. Mais ces deux points de vue suffisent à expliquer toutes les mauvaises actions exercées par des hommes sur les hommes: on veut son plaisir, on veut s'éviter le déplaisir; en quelque sens que ce soit, il s'agit toujours de sa propre conservation. Socrate etPlaton ont bien raison : quoi que l'homme fasse, il fait toujours le bien, c'est-à-dire ce qui lui semble bon(utile) suivant son degré d'intelligence, son niveau actuel de raison."

La morale est un ensemble de principes de jugement, de règles de conduite relatives au bien et au mal qu’une société donne et impose à la conscience collective. Dans l’extrait étudié, tiré de Humain, trop humain,Nietzsche, philosophe allemand du 19ème siècle, s’emploi à démontrer que cette notion de moralité n’est qu’une illusion commune, qu’un moyen pour l’homme de se conserver. Mais peut-on réduire la morale à un simple instinct de conservation ? N’est-ce pas le résultat des principes, de la raison, d’une justice individuelle ? En suivant la dialectique de Nietzsche, nous pouvons également nous demanderpour quelles raisons dit-on qu’un homme agit moralement ? Pourquoi agit-il immoralement ? Peut-on se passer de morale ? Que vaut notre morale ? Nous tenterons de répondre à ces interrogations en trois temps. Tout d’abord, nous étudierons la première partie du texte, de la ligne 1 à 5 jusqu’à « …une erreur », dans laquelle le philosophe donne son premier argument, puis nous verrons l’exempledonné dans la seconde partie, de la ligne 5 à 19, jusqu’à « … conservation », et enfin nous verrons une référence philosophique faîte par l’auteur pour appuyer son point de vue, de la ligne 16 à la fin.

Sur quelles caractéristiques se base-t-on pour affirmer qu’un tel principe est moral et qu’un autre ne l’est pas? Selon les thèses classiques, l’homme est moral parce qu’il est doté d’unlibre-arbitre, c’est-à-dire de la capacité à se déterminer seul, à choisir ses propres actions. C’est la raison pour laquelle nous le rendons coupable alors que nous innocentons la nature, qui ne peut être immorale puisqu’elle reste soumise à des lois universelles et donc, n’est pas libre de ses actions. Cependant, la thèse déterministe, suivie par l’auteur, enlève à l’humanité tout libre-arbitrepuisqu'elle affirme que chaque événement est déterminé par un principe de causalité, par des causes efficientes. En suivant ce raisonnement, l’homme n’ayant pas de choix, pas de responsabilité, il ne peut commettre des pêchés et donc ne peut être immoral.
En employant « nous supposons », Nietzsche interpelle la doxa, l’opinion commune, afin de mieux la convaincre. En effet, cette dernière pense, à tort,que chaque homme est libre et donc responsable. Il décrit également les lois morales comme des « décrets arbitraires », des décrets qui ne dépendent que de la volonté d’hommes sans se baser sur d’autres règles . Selon lui, ces lois, ne sont que des inventions des différentes religions pour culpabiliser l’homme et donc gagner en puissance. Elles ne seraient qu’un moyen d’assouvir leur « volonté...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Nietzsche Humain Trop Humain
  • Nietzsche humain trop humain
  • Nietzsche, humain trop humain. l'art
  • Commentaire de humain, trop humain de nietzsche
  • Explication du texte de nietzsche, extrait de humain, trop humain :
  • F. nietzsche, humain, trop humain le libre arbitre
  • Explication texte de nietzsche (humain trop humain)
  • Explication de texte : "humain, trop humain" de nietzsche

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !