Notions

Pages: 9 (3337 mots) Publié le: 29 octobre 2015
Notions

La civilisation du loisir (Joffre Dumazedier)
Joffre Dumazedier est considéré comme pionnier de la sociologie du loisir. Son ouvrage paru en 1962, Vers la civilisation du loisir, se penche sur les loisirs de masse et ses impacts sur toutes les strates de la société. Pour Dumazedier, les loisirs ne sont pas une simple production de la société, ils sont devenus centraux. Les loisirss’épanouissent par l’obtention de temps libre gagné progressivement grâce aux conquêtes sociales successives depuis 1936. En distinguant « temps libre » et « temps contraint », il s’interrogeait sur le contenu de ce temps nouveau et sur la manière dont il était comblé. Pour lui, la société des loisirs amenait à une véritable révolution culturelle car elle a modifié la vision de l’éducation, del’expression de soi, des relations aux autres et du rapport à la nature. À l’instar du sport, la libération de temps libre a favorisé une libération corporelle. On parle de la « sportivisation » du temps de loisir. 
Impérialisme
Depuis les années 1880, l’impérialisme désigne une politique d’expansion tendant à imposer à des peuples divers l’hégémonie d’un peuple supérieur. L’impérialisme, pour justifier sapolitique d’expansion, invoque plusieurs raisons :
-politique : la nécessité de garantir la sécurité de l’Etat ;
-économique : les besoins en matière première et en main d’œuvre et aussi de nouveaux marchés ;
-démographique : obtenir de nouveaux espaces pour un peuple de plus en plus nombreux ;
-racial : la supériorité naturelle de certaines races appelées à dominer et conduire les racesinférieures ;
-religieux : répandre la religion ;
-culturel : l’obligation pour un peuple civilisé de partager les bienfaits de la civilisation avec les peuples « barbares » ;
-démocratique : répandre la liberté à travers le monde.
Bien sûr, toutes ces raisons se mélangent… Et pour notre sujet, cela s’apparente à la colonisation et au néo-colonialisme.
La théorie marxiste apparue à la fin du XIXe siècle donne àce mot d’impérialisme, un sens péjoratif. 
Jean Fourastié - les Trente Glorieuses

Économiste, sociologue, moraliste, Jean Fourastié (1907-1990) a exercé de multiples fonctions (commissaire contrôleur général des assurances, professeur au Conservatoire national des arts et métiers ou directeur d'études à l'École pratique des hautes études).
En 1979, Jean Fourastié publie un livre devenu célèbre,Les Trente Glorieuses, dans lequel il fait prendre conscience de l'ampleur de la révolution invisible qui s'est produite depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Dans ce livre, il compare deux villages, l'un de type sous-développé, l'autre à haut niveau de vie, et révèle ensuite qu'il s'agit du même, décrit une première fois en 1946, une seconde en 1975. Il met alors en évidence l’expansioncontinue et exceptionnelle des pays industrialisés après 1945. Cette expansion caractérisée par des taux d’accroissement de 4 à 5 % par an, a favorisé une extraordinaire métamorphose de la France notamment. Les professions, la durée du travail, le logement, l’enseignement, les loisirs, les moyens de transport, mais aussi la santé, les taux de mortalité, la durée de vie moyenne ont tous connu desmutations profondes.
L’ouvrage de Jean Fourastié est aujourd’hui un peu daté car il ignore les contradictions qui affectaient les 30 Glorieuses, en particulier l'épuisement progressif des vertus du « fordisme ». Toutefois, au-delà de l’usage du titre de l’ouvrage devenu éponyme d’une époque, par ses écrits et son enseignement, Jean Fourastié a profondément marqué la seconde moitié du XXe siècle.L’ETAT PROVIDENCE
La création de l’État-Providence (4 octobre 1945) répond à la volonté du CNR qui avait appelé dans son programme à une plus grande intervention de l’État français dans l’aide aux populations. La création de la Sécurité Sociale a permis de mieux soigner les Français, d’offrir aux chômeurs des allocations, et enfin de mettre en place un système de retraites plus généreux qui...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Notions
  • notion ses
  • Notion
  • Notion
  • notion
  • Notions ses
  • Notions
  • Notion

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !