Nous faisons ce que nous voulons, sommes nous libres?

Pages: 13 (3029 mots) Publié le: 30 janvier 2011
Nous faisons ce que nous voulons, sommes-nous libres ?
Le thème de la liberté est depuis l’Antiquité un sujet que les philosophes aiment traiter car ce sujet apporte la possibilité de prendre des positions très diverses. Durant tous les siècles, les penseurs ont débattu en fondant des thèses sur la liberté et la volonté d’être libre. Le tout est de savoir si l’on peut associer volontéet liberté, est-ce que la volonté de faire nous rend libre ou au contraire apporte des barrières à notre liberté ? Si nous faisons une chose, cela veut dire que la chose que l’on fait à un aspect universel et que tout le monde a le droit de le faire, ce qui n’est pas le cas si le sujet seul fais une chose. Un acte est volontaire quand il trouve son principe dans une libre décision du sujet. Deplus, la liberté est définie de deux manières différentes, soit elle est la possibilité de l’assouvissement de tous ses désirs, soit être libre c’est soumettre ses actes à sa volonté qui elle-même est soumise à la raison. Pour savoir si les actes que nous faisons nous rendent libres, nous allons tout d’abord considérer la liberté comme une possibilité d’assouvir tous ses désirs puis nous verrons ladifférence avec la seconde définition. Enfin, nous terminerons par voir comment d’autres philosophes ont tenu des thèses différentes de ces deux définitions.
« Tout plaisir est, de par sa nature même, un bien, mais tout plaisir ne doit pas être recherché ; pareillement toute douleur est un mal, mais toute douleur ne doit pas être évitée à tout prix. » Voici une citation d’Epicure qui résumebien sa philosophie de vie. Epicure est un philosophe grec de l’Antiquité, vivant entre le quatrième et le troisième siècle avant Jésus-Christ, il est le créateur de l’école épicurienne, l’une des plus grandes en son temps avec l’école stoïcienne et l’école sceptique. L’épicurisme est une doctrine basée sur la recherche de la sagesse mais surtout du bonheur pour atteindre l’ataraxie, état deprofondeur quiétude découlant d’une absence de trouble et de douleur. Pour cela, Epicure pense qu’il faut réaliser tous ses désirs, le désir étant le fait de tendre vers un objet dont on pense qu’il nous offrira une satisfaction. Epicure pense donc que la liberté se résume dans le fait d’assouvir tous ses désirs pour atteindre le bonheur car tout homme est né pour chercher à être heureux. Mais Epicureprône aussi un contrôle de soi et de ses désirs et pense que tout désir n’est pas nécessaire, d’ailleurs, il dit que si les Dieux assouvissait les désirs de tous les hommes alors la Terre serait vide car les désirs des hommes ne sont pas tous obligatoires. Il faut donc se contenter de ce qui nous rendra heureux sans être dépendant de ses désirs. Cette idée de restriction amène à penser que laréalisation de tous ses désirs n’est pas une forme de liberté, bien au contraire. Si la liberté consiste à assouvir tous ses désirs, alors comme le dit Epicure, nous serons dépendants de nos désirs et nos actions seront donc dictées par une envie qui nous rendra esclave. Plusieurs siècles plus tard, certains philosophes comme Kant, reprenne cette idée. Pour Kant, philosophe allemand du dix-huitièmesiècle, la liberté ne réside pas dans l’assouvissement de ses désirs car pour lui c’est une forme d’hétéronomie, l’hétéronomie étant le fait de ne pas être autonome et d’obéir à des lois extérieures. Il en conclut donc que la recherche du bonheur par l’assouvissement des désirs ne nous rend pas autonome et donc pas libre. Kant est dans la lignée de Platon, fondateur de l’école stoïcienne, qui pensaitque le bonheur devait être trouvé en sélectionnant ses désirs, préconiser les désirs nécessaires et non pas les désirs contingents, en d’autres mots, les désirs qui doivent être fait de telle manière et pas autrement et qui ne peuvent ne pas être. Kant pense donc que le fait de vouloir assouvir tous ses désirs, de faire tout ce que l’on veut ne nous rend pas plus libres mais au contraire...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Sommes-nous libres de penser ce que nous voulons?
  • Sommes nous libres
  • Sommes-nous libres ?
  • Sommes nous libres
  • Pourquoi voulons-nous être libres ?
  • En quoi sommes nous libres?
  • Sommes Nous Alors Toujours Responsable De Ce Que Nous Faisons
  • Sommes-nous toujours libres dans nos décisions?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !