Numération de base

560 mots 3 pages
Découverte de la numération

I. Introduction

Dans les années 1840, le premier algorithme fut imaginer et crée par Ada Lovelace. Elle aurait traduit et annotée une description de la « machine analytique » de Charles Babbage qui est l'ancêtre de l'ordinateur moderne. Elle était la « première programmeuse au monde » qui pouvait donnée des instructions pouvant être exécuter par des machines.

A l'arrivé du courant continu vers la fin du XIXe siècle, Edison présenta sa machine génératrice de courant continu. Grâce a cela il fut possible d'alimenter 100 lampes à incandescence dans la ville de New York. Cependant plusieurs problèmes survenus, la perte d'intensité sur la distance, des câbles volumineux et des centrales tout les deux miles.
Dans la même année Tesla propose son idée de courant alternatif, permettant de limiter les pertes d'intensité grâce à des transformateurs. Il produit deux phases que l'on peut traduire par 0 et 1 (aussi appelé « binaire »). En 1893 le courant alternatif est diffusé sur tout le territoire.

Au début du XXe siècle, certaines machine à vapeur ou mécaniques commençaient a utilisé l’électricité pour fonctionner. C'est le commencement de « l'électromécanique », l'actuel ancêtre de l’électronique. C'est en 1958 que le premier circuit intégré fut crée par Jack Kilby ainsi cela marqua le début de l'informatique moderne.

En 1965, quand les informaticiens combinaient les circuits intégré et le courant alternatif, c'est ainsi que les premiers ordinateur modernes virent le jour. Ces ordinateur s étaient de petite taille par rapport à leurs prédécesseurs et étaient moins coûteux.
Le langage binaire était utilisé pour compter et faire exécuter certaines taches aux ordinateurs.

Alors une question nous viens, comment compter en binaire ?

II. Le binaire

Le binaire est un système de numération en base de 2, 0 et 1. Chaque valeur, donc 0 ou 1, est appelé un « bit » . Par exemple le chiffre

en relation

  • Le bon sens
    448 mots | 2 pages
  • Histoire de la numérisation
    2188 mots | 9 pages
  • Histoire de la numération
    756 mots | 4 pages
  • Désertation
    1024 mots | 5 pages
  • La numération
    1416 mots | 6 pages
  • Les Nombres
    1930 mots | 8 pages
  • Chiffre maya
    962 mots | 4 pages
  • Histoire des nombres
    2194 mots | 9 pages
  • l'entreprise ibm
    2582 mots | 11 pages
  • Histoire nombres maya et egyptien
    934 mots | 4 pages