Observation d une classe de fle

1700 mots 7 pages
Qu’est-ce que « observer »?

Quelqu’un entre en classe: ce n’est ni le professeur, ni les élèves, qui sont là depuis un bon moment. Qui est donc cette personne qui, de toute évidence, vient déranger les rituels sacrés de la classe de langue? On la présente comme un observateur, quelqu’un qui sera donc physiquement présent dans la classe mais qui n’en partagera pas la vie. C’est un regard extérieur, c’est quelqu’un qui, comme le dit le dictionnaire, est là pour « regarder avec attention à des fins d’étude », et l’action qui le concerne est donc la description. Car « observer », ce n’est pas juger, et éventuellement sanctionner, ni d’autant moins interpréter, même si jugement et sanctions éventuelles représentent le but de ce type particulier d’observation de classe qui relève de l’inspection et si l’interprétation peut faire l’objet d’un autre type d’observation, effectuée par un psychologue, afin d’améliorer la dynamique de groupe existant dans la classe. L’observation qui va faire l’objet de cette contribution n’a d’autre objet que celui de décrire « ce qui se passe » dans une classe de langue (le FLE dans notre cas) afin que l’ensignant lui-même, et lui seul, décide de la nécessité d’améliorer les points faibles de sa pratique enseignante. Et les caractéristiques de l’observation de classe seront illustrées en répondant aux questions suivantes:
-que peut-on observer? Autrement dit: quels peuvent être les objets de l’observation?
-comment peut-on observer? A travers quelles modalités, quels instruments?
-qui sont les acteurs de l’observation?
-pourquoi observer?

1. Que peut-on observer? Les objets de l’observation

Une prémisse est de rigueur: toute observation de classe est de nature complexe et délicate, vu que le formateur, par ses objectifs et par le choix de ses outils d'observation, est impliqué dans l'acte d'observation et qu’il est impossible, de l'extérieur, de faire avec précision la part de ce qui relève:
-de la formation de

en relation

  • L'étranger d'albert camus
    1256 mots | 6 pages
  • langue étrangère
    16013 mots | 65 pages
  • RAPPORT STAGE IVA
    5125 mots | 21 pages
  • Les causes et types des erreurs dans une classe de fle au secondaire
    2504 mots | 11 pages
  • L'ENSEIGNEMENT DU FLE AU KENYA
    3610 mots | 15 pages
  • Parcour fle
    4753 mots | 20 pages
  • Apprentissage lexicale en fle
    7934 mots | 32 pages
  • rapport du stage
    1949 mots | 8 pages
  • Marie d'apollinaire
    2987 mots | 12 pages
  • Rapport de stage m1 fle, je jeu dans l'apprentissage du fle par les enfants
    10500 mots | 42 pages