Ojukghn

Pages: 21 (5193 mots) Publié le: 24 juin 2012
Dossier de natation .
Introduction : " Le savoir nager".

Partie I : Principes fondamentaux en natation. : Aspect réglementaire pour chaque nage, les départs et les virages.Partie II : Mon experience dans le cadre de l'EPS-Pratique-Connaissances théoriques1: Mes attentes2: Mes ressentisPartie III : Mon évolution dans les differents types de nage.Conclusion.
Page 1
Introduction
Toutd'abord, il faut savoir quelques principes de base sur la natation :La natation est la méthode qui permet aux êtres humains et à certains animaux de se mouvoir dans l'eau sans autre force propulsive que leur propre énergie. La natation regroupe des activités diverses, comme le déplacement à la surface de l'eau et sous l'eau (plongée, natation synchronisée), le plongeon, ou les jeux pratiqués dans l'eau.Elle se pratique en piscine, en eau libre (lac, mer), ou en eau vive (torrent).C'est un sport olympique depuis 1896 pour les hommes et depuis 1912 pour les femmes. Biensûr, la natation présente bien des avantages et des interêts, car comme toute autre activité physique, la natation est un sport : Il est complet et sollicite l'ensemble des muscles du corps et développe l’endurance.
_Lanatation sollicite de manière harmonieuse l’appareil respiratoire et pulmonaire.
_La natation permet aux articulations d’être déchargées du poids du corps limité sur les articulations.
_La natation est une activité sportive qui apaise et décontracte.
Page 2
_La natation permet de faire fonctionner absoluement tous les muscles du corps._La natation permet aussi d'affiner sa silhouette grâceau crawl qui est une nage tout en longueur._La natation facilite la circulation sanguine._Elle peut aussi permettre de perdre du poid efficassement.Physiologiquement, nous avons donc compris que la natation ne présente que des avantages . Cependant, à grande doses, elle peut provoquer des infections aux oreilles, ou des douleurs musculaires.Maintenant concrettement, savoir nager permet d'avoirune autonomie et de limiter les risques de noyade lors d'une baignade. Elle permet aussi, si l'individu sait vraiment bien nager, de pouvoir aider ou sauver une personne qui est en difficulté dans l'eau et qui risque de se noyer. Etant adolescent, savoir nager est primordial lors des sorties en mer l'été.

Page 3
Partie I
La natation est un sport qui obeït à des règles spécifiques : Toutd'abord, elle obeït à des règles de la nature .La résistance à l’avancement :
Tout corps qui se déplace dans l’eau subit une force opposée à son déplacement. Cette force frénatrice est appelée résistance à l’avancement.
Elle se décompose en plusieurs éléments distincts :
La résistance de trainée : elle est, à la fois, liée à la morphologie du nageur, à la forme de son corps au cours de sondéplacement et sa vitesse. Cette force a deux composantes :
La résistance frontale : cette composante est liée à la résistance de forme qui s’exerce à l’avant du corps du nageur. Cette résistance tend à diminuer plus l’avant du corps adopte une position profilée : les bras serrés et allongés en avant, la tête dans l’axe du corps.
La résistance de remous : cette composante est liée à larésistance de forme qui s’exerce à l’arrière du corps du nageur. Elle est à l’origine d’une dépression qui exerce un effet d’aspiration derrière le nageur. Cette résistance tend à diminuer plus l’arrière du corps adopte une position profilée : le corps gainé, les jambes et les pieds tendus.
Page 4

La résistance de vague : elle est liée aux mouvements réalisés à la surface de l’eau.Ces derniers sont à l’origine de la création d’une vague en avant du corps et d’un creux à l’arrière. Ainsi, en avançant à la surface, le nageur crée une pente liquide composée d’une zone de haute pression à l’avant et d’une zone de dépression à l’arrière qu’il doit surmonter.
La résistance de frottement : elle est liée aux propriétés d’écoulement de l’eau de la surface du corps. Ce qui...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !