On ne nait pas femme, on le devient

Pages: 5 (1056 mots) Publié le: 24 février 2013
DISSERTATION
« ON NE NAIT PAS FEMME ON LE DEVIENT », SIMONE DE BEAUVOIR
Simone de Beauvoir, grande philosophe et romancière, fut mariée au philosophe Jean-Paul Sartre. Elle fut une fervente féministe et contribua à la libération de la femme dans les années 70. Elle dit un jour : « On ne nait pas femme on le devient », mettant ainsi en lumière le fait qu’être une femme, n’estpas qu’un fait biologique mais surtout le résultat d’une histoire, d’une vie, d’une éducation.
Nous allons ici expliquer et commenter cette citation, c'est-à-dire voir si la féminité est le résultat d'une éducation, d'une tradition, autrement dit d'un conditionnement culturel, social et politique, si la biologie prime ou encore si les hommes sont dans la même situation.

Pourcommencer, ce ne serait donc pas la biologie qui ferait la femme, mais une histoire.
D’abord, celle de toute notre civilisation qui définirait son statut dans la société. La femme, depuis la nuit des temps, est considérée comme inférieure à l’homme. Elle n’a que rarement eu les mêmes droits que lui, ou alors la femme a du se battre pour avoir ces droits alors que pour les hommes, il s’agissait d’unacquis. La religion (Adam et Eve où c’est Eve qui mange la pomme), les superstitions (la femme serait moins pure que l’homme), le contexte de vie ancien (la force était nécessaire pour vivre et l’homme en avait plus que la femme), tout cela a donné à la femme sa place peu envieuse. Peu de portes lui ont étés ouvertes pour avoir l’occasion de se défaire de son statut. On pourrait se demander pourquoi: La peur des hommes de perdre leur supériorité ? La peur des femmes de changer de place ? L’inconscience des femmes face à l’injustice qui les maintenait en bas de l’échelle sociale? Il n’en est pas moins sûr que la femme est restée inférieure au sexe masculin, elle n’ est toujours pas l’égale de l’hommedans certains domaines. Elle reste encore aujourd’hui rémunérée de manière plus faible qu’un homme pour un même emploi tout en possédant les mêmes qualifications que ceux-ci. Voilà le parfait exemple qui prouve que la lutte pour l’égalité des sexes n’est pas encore aboutie.

Ensuite, il y a l’histoire de sa vie. Un quelque chose de plus subtile que la biologie qui détermine son sexeet sa position sociale dans son enfance. Il s’agit de son éducation. Les parents, dès la naissance de leur fille, ne réagissent et ne se comportent pas de la même manière qu’avec un garçon. La manière dont on la porte, dont on la berce, dont on l’occupe. La poupée, la Barbie et surtout, la dinette, véritable préparation à son avenir qui va influencer son destin. Cette éducation crée en ellequelque chose qui n’est pas une donnée naturelle. Bien avant qu’elle ne sache en être consciente, on adopte une attitude envers elle qui la rend différente. Les pères étaient et sont toujours plus strictes et fermes avec leur fille, les mères apprenaient à leur fille la cuisine, la couture, le ménage, bref tout ce qui ferait leur vie plus tard. Nous les femmes, étions prédestinées à ressembler à nosmères qui nous enseignaient leur seul savoir : comment être entretenue par un mari et apprendre à le remercier de cela en tenant sa maison et en s’occupant de ses enfants. Or, l’indépendance est une forme de dignité. Toutes ces choses ne sont pas encrées dans nos gènes, à nous les femmes, mais ellessont des automatismes que la société, nos familles nous ont transmis. Tout cela crée une différence entre l’homme et la femme qui est plus due à un contexte social qu’à la biologie, bien que celle-ci influence ou plutôt ne soit un prétexte à leur différence et à l’état d’oppression auquel a été soumis la femme durant toute son histoire
Donc, tout serait histoire de contexte...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • On ne naît pas femme, on le devient
  • On ne nait pas femme on le devient
  • "on ne nait pas femme on le devient" Simone de Beauvoir
  • Nait-on homme ou le devient on ?
  • nait on libre ou le devient on
  • Naît-on libre ou le devient-on?
  • On ne nait pas homme mais on le devient
  • Nait-on libre ou le devient-on?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !