Orwell 1984

Pages: 18 (4350 mots) Publié le: 5 janvier 2014
Résumé détaillé de 1984 de George Orwell






Partie 1



Chapitre 1



Par une journée d’avril froide et claire, Winston Smith renonce à la cantine du Ministère de la Vérité où il travaille, pour regagner son domicile pendant la pause déjeuner. Un peu partout dans Londres, dominent les affiches géantes d’un homme d’environ 45 ans, à l’épaisse moustache noire, aux traitsaccentués et beaux. Une légende sous le portrait déclare : « Big Brother vous regarde ». L’ascenseur fonctionne rarement en raison des coupures de courant. A l’intérieur de l’appartement, une voix provient d’une plaque de métal incrustée dans le mur : le télécran. Le son peu être assourdi, mais le télécran ne peut être éteint complètement. L’appareil reçoit et transmet simultanément : à travers lui,Winston peut être aussi bien vu qu’entendu par la Police de la Pensée. Au loin derrière la fenêtre, à un kilomètre environ, s’élève le ministère de la Vérité, gigantesque immeuble pyramidal en béton blanc avec sur la façade, les trois slogans du parti : « La guerre c’est la paix », « La liberté c’est l’esclavage », « L’ignorance c’est la force ». En plus du ministère de la Vérité qui s’occupe desdivertissements, de l’information, de l’éducation et des beaux-arts, trois autres bâtiments similaires sont répartis dans Londres. Le ministère de la Paix qui s’occupe de la guerre, le ministère de l’Amour qui veille au respect de la loi et de l’ordre et le ministère de l’Abondance chargé des affaires économiques. Leurs noms en novlangue : Miniver, Minipax, Miniamour et Miniplein. Une singularitéde son appartement permet à Winston, en s’asseyant dans une alcôve, d’échapper au regard du télécran. Cette opportunité lui permet de commencer à rédiger son journal sur un livre ancien acheté dans une boutique du marché libre. Il note une date : 4 avril 1984. Après avoir commencé à écrire, Winston se remémore un événement intervenu le matin même pendant les Deux minutes de la Haine, l’exercicequotidien pendant lequel le visage d’Emmanuel Goldstein, ennemi juré de l’angsoc (le socialisme anglais) et du parti est diffusé sur les écrans pour être livré à la vindicte populaire. Winston a croisé Julia, une jeune femme membre de la ligue anti-sexe qu’il prend pour une espionne et O’Brien un membre élevé du parti qu’il soupçonne d’appartenir à la Fraternité, un réseau clandestin deconspirateurs.



Chapitre 2



Winston Smith est dérangé dans l’écriture de son journal par Madame Parsons, la femme d’un voisin de palier. Elle lui demande s’il peut réparer son évier qui est bouché. Winston s’exécute. Tom Parsons est un collègue de Winston au Ministère de la Vérité, un homme dévoué au parti qui occupe un poste subalterne où l’intelligence n’est pas nécessaire. Ses deux enfants,un fils et une fille, sont déjà endoctrinés, dans un an ou deux, ils surveilleront les symptômes de non orthodoxie de leurs parents. Chaque semaine, la presse relate comment un petit mouchard quelconque appelé « enfant héros », a dénoncé ses parents après avoir entendu une remarque compromettante. Les enfants crient pour que leur mère les emmène à la pendaison de prisonniers eurasiens accusés decrimes de guerre. Après avoir regagné son appartement, Winston apprend par le télécran que son pays, l’Océania, vient de remporter une victoire importante contre l’Eurasia, laissant planer l’hypothétique fin de cette guerre qui n’en finit pas. Retournant à la rédaction de son journal, Winston songe que le simple fait de formuler des idées le condamne tôt ou tard à mort : « le crime de pensern’entraîne pas la mort. Le crime de penser est la mort ». Il range son journal dans un tiroir et pose un grain de poussière blanchâtre sur un coin de la couverture : le grain serait ainsi rejeté si le livre était déplacé.



Chapitre 3



Winston rêve de ses parents et de sa sœur qui ont disparu quand il avait dix ou onze ans, probablement au cours d’une des premières grandes épurations des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • 1984, Orwell
  • Orwell 1984
  • 1984 Orwel
  • 1984 Orwell
  • Orwell 1984
  • 1984 Orwell.
  • 1984 orwell
  • 1984 Orwell

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !