Ouvrez une école et vous fermerez des prisons

Pages: 10 (2418 mots) Publié le: 12 mai 2011
Analyse d’une pièce de Samuel Beckett En attendant Godot

Année 2010-2011

Tables des matières :

Introduction................................................................................................3
1. Résumé de la pièce.....................................................................................4
2. Analyse de lapièce.....................................................................................5
3.1. La présence de l’intrigue..................................................................5
3.2. Les actions........................................................................................5
3.3. Les personnages...............................................................................5
3.4.1. Desbinômes................................................................................5
3.4.2. Les caractéristiques physiques....................................................5
3.4.3. Quels genres de héros ?..............................................................6
3.4. La notion de temps.......................................................................... 7
3.5.Le langage........................................................................................ 7
3.6. Les didascalies..................................................................................8
3.7. La forme...........................................................................................8
3. La présence del’absurde............................................................................8
4. Le message de la pièce...............................................................................9
5.8. Absence de contexte(temps et lieu flous)........................................9
5.9. La condition humaine.......................................................................9
5.10. La notiond’espoir............................................................................ 9
Conclusion................................................................................................10
Sources.................................................................................................... 10

En attendant Godot de Samuel Beckett
Introduction
En attendant Godot est une pièce de théâtre écrite par Samuel Beckett.Celle-ci a été publiée en 1952 à Paris aux Editions de Minuits. Cet ouvrage s’inscrit dans le courant du théâtre de l’absurde. ». Le théâtre de l’absurde semble comique à première vue. Cependant, derrière cette façade siège un message profond et pessimiste.
Les horreurs de la guerre ont montré que les conflits étaient absurdes et n’avaient aucun sens. C’est pourquoi divers écrivains vont vouloirmettre en évidence le non-sens de la vie. C’est de cette manière que le courant de l’absurde naîtra. « La notion d’absurde est l’expression de l’impuissance de l’homme à trouver un sens à l’existence ». L’absurde n’est pas un manque de sens. Il y en a effectivement un que l’on peut qualifier d’« illogique ».
A l’époque, c’était une pièce qui était considérée comme scandaleuse. Une grande partie dupublic n’assistait pas en entier aux représentations théâtrales. D’autres préféraient huer et chahuter pour perturber le déroulement de la pièce. Les premières représentations étaient animées de bagarres qui opposaient les mécontents et les défenseurs de l’œuvre. Un soir, le conflit est allé tellement loin que l’on a été obligé de baisser le rideau à la fin de l’acte I. Ces incidents ont rendu lapièce célèbre. Les gens y assistaient pour vivre le scandale plutôt que pour admirer le talent des acteurs. C’est seulement longtemps après que le public comprit que la pièce détenait une signification d’une grande ampleur.

1. Résumé de la pièce
L’œuvre est divisée en deux actes :
Acte I
L’histoire se déroule le soir sur une route de campagne en présence d’un arbre sans feuille. Le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Ouvrez les écoles et vous fermerez les prisons
  • Ouvrez les écoles et vous fermerez des prisons
  • Ouvrez des ecoles vous fermerez des prisons
  • Ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons.
  • Ouvrez des écoles vous fermerez des prisons
  • Ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons
  • "Ouvrez des écoles vous fermerez des prisons"v.hugo
  • « Ouvrez des écoles et vous fermerez des prisons » V. Hugo

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !