PAIX

Pages: 6 (1372 mots) Publié le: 9 janvier 2015
Latente depuis 1945, la rupture entre l’Union soviétique et les Etats-Unis est consommée dès 1947. Si la mort de Staline en 1953 ouvre une période –qualifiée de « dégel »- de relative amélioration du climat entre les 2 Grands, celle-ci fait toutefois rapidement place à un retour en force de la Guerre Froide. Elle manque d’ailleurs de devenir « chaude » en 1962 lors de la crise des fusées de Cuba: le monde entier retient son souffle, mais les négociations au bord du gouffre permettent d’éviter une Troisième Guerre mondiale. Comment les Alliés d’hier sont-ils devenus, à peine le second conflit mondial achevé, des ennemis irréconciliables ? Cet affrontement d’un type nouveau se définit par le fait qu’il ne doit y avoir en aucun cas de conflit mettant directement aux prises les belligérants.En quoi la citation de R. Aron, « paix impossible, guerre improbable », résume-t-elle parfaitement la règle du jeu de la Guerre Froide, c’est-à-dire accepter l’épreuve de force sans provoquer d’affrontement armé avec l’adversaire ?
Pour tenter de répondre à cette question, nous évoquerons d’une part l’impossibilité pour chaque camp d’envisager la paix, d’autre part le fait qu’un véritableconflit direct soit impensable entre les 2 superpuissances de l’époque.


Dans quelle mesure peut-on affirmer qu’une paix n’est pas envisageable entre les Etats-Unis et l’URSS ?
Si l’alliance entre les 2 Grands ne pouvait pas durer, c’est aussi à cause d’ambitions rivales. En effet, au cœur du système occidental se trouve la liberté individuelle, principe suprêmede l’idéologie libérale qu’il est impératif de respecter ; en revanche, l’URSS souhaite promouvoir l’égalité sociale, or il est nécessaire pour l’imposer de supprimer certaines libertés. De plus, le communisme est une doctrine tournée vers l’avenir, donc toujours à construire ; elle a également une vocation universelle : pourquoi priver les hommes d’un tel bonheur ?
A ces différences d’ordreidéologique s’ajoute donc la compétition entre les 2 puissances pour dominer le monde, renforcée par leurs soucis défensifs respectifs, en particulier pour l’URSS, chez qui le sentiment de « citadelle assiégée » persiste : elle va donc chercher à constituer un « glacis défensif » à ses frontières.
Cette rivalité se trouve renforcée par le déclin de l’Europe qui, loin de constituer la 3ème force quiaurait joué le rôle de « zone tampon » entre les belligérants, représente au contraire un territoire à conquérir.
Chacun souhaitant la mort du système ennemi, la fin du conflit ne peut donc se traduire que par la disparition d’un des adversaires.


Ainsi, les ambitions rivales aboutissent à la formation de 2 blocs opposés à tous points de vue : cela impose un choix, la neutralité semble alorsimpossible.
Du côté des Occidentaux, la doctrine Truman –ou « endiguement »- vise à contenir le communisme à l’intérieur de ses frontières ; puis le plan Marshall de 1947 apporte une aide financière à 16 pays européens regroupés au sein de l’OCDE ; enfin la « pactomanie » américaine bat son plein avec une série d’accords : Alliance Atlantique en 1949, pacte de Rio en 1947, puis pacte de Bagdad,ANZUS…
L’URSS réplique systématiquement aux initiatives des Etats-Unis : doctrine Jdanov établissant une solidarité idéologique, matérialisée par la création du Kominform en 1947 ; au niveau militaire, la plupart des démocraties populaires sont regroupées au sein du pacte de Varsovie en 1955 ; des traités bilatéraux sont aussi conclus avec la Chine et la Corée du Nord.
Il règne dans les 2 campsun climat de suspicion extrême : dès lors, comment envisager une paix durable ? En France, la CGT se divise, les ministres communistes sont limogés. Aux Etats-Unis, les fonctionnaires sont soumis à des enquêtes, comme dans une dictature ! Les époux Rosenberg, soupçonnés d’espionnage nucléaire au profit de l’URSS, sont condamnés à mort : un choix discuté, d’autant plus que le pays n’est pas en...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La paix
  • La paix
  • Paix
  • La paix
  • Paix
  • «Paix»
  • paix
  • La paix

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !