Parametres vitux

857 mots 4 pages
UE 4.1 SOINS D’HYGIENE ET DE CONFORT

1. Pression artérielle
Cadre législatif : Soins infirmier sur rôle propre : art. R.4311-5
Physiologie : La pression artérielle ou tension artérielle est la force exercée par le sang sur les parois artérielles et qui tend ces parois.
Intérêt de la surveillance : Evaluation de l’hémodynamique du patient ; éviter l’hypertension ou l’hypotension
Normes et variations pathologiques : risques AVC, rupture anévrisme, athérosclérose. Norme : la pression systolique (entre 11 et 14 cm de Hg ) , la pression diastolique (entre 7 et 9 cm de Hg chez l’adulte)
Technique de mesure : placer un brassard muni d’un manomètre autour du bras et à comprimer l’artère de manière à ce que le sang ne s’écoule plus. Un stéthoscope placé dans le pli du coude permet d’écouter l’écoulement du sang, en dégonflant lentement la poire le sang circule de nouveau dans l’artère d’une façon turbulente : c’est la pression systolique (entre 11 et 14 cm de Hg). En dégonflant le brassard jusqu’à disparition des turbulences on peut enregistrer la pression diastolique (entre 7 et 9 cm de Hg chez l’adulte)

2. Pulsations cardiaques

Cadre législatif : Soins infirmier sur rôle propre : art. R.4311-5
Physiologie : Une pulsation correspond à une contraction ventriculaire. La prise des pulsations ou pouls, permet de percevoir les battements de l'artère qu'on palpe et donc de mesurer le rythme, la fréquence, l'amplitude et le caractère des battements cardiaques.
Intérêt de la surveillance : détecter d'éventuelles anomalies pouvant traduire un état de souffrance fœtale aiguë et nécessitant une prise en charge rapide afin d'éviter l'évolution vers des séquelles graves et invalidantes, voire fatale.
Normes et variations pathologiques : entre 70 et 90 battements par minute
Normes et variations pathologiques : détecter l’hypertension ou l’hypotension
Technique de mesure : Presser contre l'artère la pulpe des trois doigts : index, majeur, annulaire. La mesure

en relation