Parenté entre les ètres vivant - ts

1167 mots 5 pages
La place de l'espèce humaine dans l'arbre phylogénétique du vivant se déduit, comme celle des autres espèces, de ses relations de parenté avec les espèces voisines de primates actuelles et fossiles.

Pour comprendre comment s'est faite l'évolution de l'homme depuis son ancêtre commun avec les grands singes – ce qu'il est convenu d'appeler l'hominisation –, il faut identifier ce qui caractérise la lignée humaine et rechercher l'apparition de ces caractéristiques dans les formes fossiles. On peut ainsi déterminer à quelle période est apparu ou s'est transformé tel ou tel caractère. La comparaison avec nos plus proches parents évolutifs, les chimpanzés, permet ensuite de comprendre comment les deux lignées ont évolué depuis leur séparation.

1. En quoi l'homme et les grands singes sont-ils apparentés ?

L'homme et les grands singes (orang-outang, gorille, chimpanzé) sont morphologiquement et anatomiquement plus proches entre eux qu'ils ne le sont des autres primates.

Le caryotype de l'homme diffère de celui du chimpanzé par une paire de chromosomes (46 contre 48), mais on retrouve chez l'homme un chromosome résultant de la fusion de deux chromosomes présents chez le chimpanzé. En outre, 13 chromosomes sont identiques dans les deux espèces tandis que les autres chromosomes ne sont affectés que par des modifications d'ampleur limitée (additions, inversions de segments, etc.).
Sur le plan moléculaire, on estime à quelque 98 % l'identité génétique des deux espèces.
Ces similitudes révèlent une parenté étroite ; les deux lignées se seraient en effet séparées de leur ancêtre commun il y a 7 à 10 millions d'années.

2. Quels sont les critères d'appartenance à la lignée humaine ?

La lignée humaine est caractérisée par trois séries de caractères associés : la bipédie, le développement du cerveau (marqué par l'augmentation du volume crânien au détriment de la face) et l'existence de productions culturelles (fabrication d’outils, gravures, peintures rupestres,

en relation

  • Programme TS SVT
    6346 mots | 26 pages
  • Automne
    329 mots | 2 pages
  • Haribo
    3408 mots | 14 pages
  • Bac svt metropole 2008
    605 mots | 3 pages
  • cours svt terminales S
    2424 mots | 10 pages
  • Hhng,
    1180 mots | 5 pages
  • Terminal s
    335 mots | 2 pages
  • Philosophie term
    1317 mots | 6 pages
  • Aral
    576 mots | 3 pages
  • biologie des organismes
    2684 mots | 11 pages