Paris haussmanien

2270 mots 10 pages
Les transformations de Paris sous le Second Empire ou travaux haussmanniens constituent une modernisation d'ensemble de la capitale française menée à bien de 1852 à 1870 par Napoléon III et le préfet Haussmann.

Le projet a couvert tous les domaines de l'urbanisme, aussi bien au cœur de Paris que dans ses quartiers extérieurs : rues et boulevards, réglementation des façades, espaces verts, mobilier urbain, égouts et réseaux d'adduction d'eau, équipements et monuments publics.

Violemment critiquée par certains de ses contemporains, oubliée pendant une partie du XXe siècle puis réhabilitée par le discrédit de l'urbanisme d'après-guerre, cette œuvre conditionne toujours l'usage quotidien de la ville par ses habitants. Elle a posé le fondement de la représentation populaire de la capitale française à travers le monde en superposant au vieux Paris et à ses ruelles pittoresques un Paris moderne fait de grands boulevards et de places dégagées.

Paris a connu sous le Second Empire ses plus grandes modifications. Avec la loi du 16 juin 1859, sont promulguées l’annexion des communes qui enserraient la Ville et la dénomination de vingt nouveaux arrondissements.

1852 : un empereur moderniste et décidé face à une capitale médiévale L’île de la Cité et son tissu urbain médiéval avant les travaux haussmanniens (plan Vaugondy de 1771) L’île de la Cité remodelée par les travaux d’Haussmann : nouvelles rues transversales (rouge), espaces publics (bleu clair) et bâtiments (bleu foncé)

Au milieu du XIXe siècle, le centre de Paris, contrairement aux idées reçues, n’est plus une cité du Moyen Âge. Paris s’est toujours reconstruit sur lui-même, mais il est vrai que la croissance démographique de la capitale, au XVIIIe siècle et dans les premières décennies du XIXe siècle, provoque une densification considérable des quartiers du centre, c’est-à-dire les quartiers situés à l’intérieur de l’ancienne enceinte de Charles V rectifiée sous Louis XIII. Un lacis de rues

en relation

  • Stratification social
    527 mots | 3 pages
  • le dieu du carnage
    337 mots | 2 pages
  • Les enjeux patrimoniaux dans le centre historique de paris
    355 mots | 2 pages
  • L'age industriel et sa civilisation
    2997 mots | 12 pages
  • Gustave Caillebotte
    568 mots | 3 pages
  • zlatan
    488 mots | 2 pages
  • Histoire des arts
    634 mots | 3 pages
  • Le paris de zola
    854 mots | 4 pages
  • HDA pour le 5 juin
    791 mots | 4 pages
  • Les travaux d'haussmann
    976 mots | 4 pages