Pensez-vous que le roman soit une retranscription du réel ou sa transfiguration ?

420 mots 2 pages
Le roman est un genre littéraire qui trouve son origine dans l’Antiquité, avec l’épopée par exemple. Mais est-ce que le roman rend compte fidèlement du réel, ou engage-t-il une vision personnelle du réel ? Nous verrons que certains éléments du roman relèvent d’une écriture réaliste, et que d’autres éléments métamorphosent cette réalité.
Certains romanciers tentent de rattacher leur récit à la réalité. Emile Zola par exemple, qui va enrichir ses romans de descriptions détaillées, grâce à la recherche d’un vocabulaire technique assez évolué. Zola s’appuie sur une précise documentation qu’il élabore grâce à ses recherches : les Carnets d’Enquêtes. Ces notes, croquis et schémas vont alors l’aider à retranscrire fidèlement la réalité. Son grand travail d’investigation préalable fait de lui le « maître » du naturalisme, mouvement littéraire qu’il théorise en 1878 dans « Le sens du réel ». Dans le sillage du naturalisme, le vérisme est un mouvement littéraire Italien, dont Pirandello est l’effigie.
Victor Hugo tente de retranscrire le réel, tout en ajoutant des éléments inventés. Ainsi, le cadre spatio-temporel de ses romans est bien réel, comme la description des îles de la Manche comme Guernesey, l’exactitude des informations maritimes et les renseignements donnés sur le bateau à vapeur. Cependant, les récits de Victor Hugo restent imaginaires, tout en s’inspirant de faits réels. Certains éléments retranscrivent donc exactement la réalité, mais les romans peuvent également laisser une part de merveilleux, voire engager une métamorphose du réel, tout en gardant une cohérence dans le récit.

Certains faits sortent du cadre réaliste, comme l’itinéraire de Giliatt, qui relève de celui d’un héros dans la tradition de l’épopée. Cette sorte d’héroïsme se rattache avec l’Odyssée d’Homère, dont Ulysse est le héros. Dans « Les travailleurs de la mer » de Victor Hugo, un animal fabuleux : la pieuvre, est aussi un élément en quelque sorte surnaturel. Dans ce même roman, le

en relation

  • la tâche du romancier quand il crée ses personnages est-elle d'imiter le réel ?
    1726 mots | 7 pages
  • Le roman est-il une reproduction du réel ou en est-il sa transfiguration ?
    649 mots | 3 pages
  • Dissertation sur corpus de texte
    1305 mots | 6 pages
  • Fable ou histoire
    1225 mots | 5 pages
  • fiche de lecture abécédaire
    3386 mots | 14 pages
  • Rougon-macquart
    552 mots | 3 pages
  • Thérese raquin
    472 mots | 2 pages
  • La peste
    846 mots | 4 pages
  • Naturalisme
    437 mots | 2 pages
  • Peut-on dire que le roman donne une image du réel ?
    1111 mots | 5 pages