Petfood

Pages: 11 (2606 mots) Publié le: 31 janvier 2011
Les industriels du pet-food se lèchent les babines |
| Lire |
Inquiets pour leur pouvoir d'achat les Français ? Les industriels spécialisés dans l'alimentation pour chiens et chats pourraient démontrer le contraire. Les maîtres de ces 18 millions de consommateurs (8 millions de chiens et 10 millions de chats) ne regardent pas trop à la dépense. Dans un secteur hyper-concentré, les deux poidslourds, Nestlé et Mars, n'hésitent pas à valoriser le marché en misant sur le haut de gamme et en diversifiant leurs gammes. Une stratégie payante. Découvrez les dessous du marché du pet-food (littéralement nourriture pour animaux de compagnie).

Les Français dépensent de plus en plus pour leurs animaux de compagnie |
Précédente | Suivante |
|
  | 80% des propriétaires de chiens achètentdes éléments industriels. © Gérard Rivalan |   |
Rien n'est trop beau pour le quart des Français qui déclarent posséder un chien ou un chat. Selon une étude de Xerfi, le budget que chaque ménage consacre à l'alimentation de leurs protégés ne cesse d'augmenter. La plupart des propriétaires dépensent entre 15 et 75 euros par mois, et presque 4% sont prêt à sacrifier plus de 150 euros pour leurstoutous ou leurs minets. Du bain béni pour les grandes firmes du secteur. En 2008, ce sont désormais 80% des propriétaires qui achètent des aliments préparés industriellement contre 55% il y a encore une décennie.
Soucieux de l'alimentation de leurs compagnons à poil comme de la leur, les consommateurs deviennent de plus en plus exigeants. Et les supermarchés suivent le mouvement. De plus en plussouvent les rayons pet-food sont nettement plus étendus que ceux consacrés aux bébés. Croquettes, barquettes de bœuf et conserves de poulet pour animaux de compagnies constituent, en taille, le premier rayon épicerie de la grande distribution. Un rayon d'autant plus stratégique que le panier moyen de ces clients-là est un des plus élevés. Inutile donc de les décevoir.
Les industriels du secteurse frottent les mains |
Précédente | Suivante |
|
  | L'usine Royal Canin de Cambrai. © Royal Canin |   |
Si la demande d'aliment pour animaux de compagnie stagne, le chiffre d'affaires du secteur a encore progressé de 5% en 2007 selon Xerfi, passant la barre des 2,5 milliards d'euros de consommation. Autrement dit, confrontés à un marché à la limite de la surproduction, les industrielsont réussi le tour de force de continuer à en tirer davantage de profits. Le budget croissant que les ménages consacrent à leur animal de compagnie ne profite qu'à une poignée d'entreprises. Car le secteur est aujourd'hui aux mains d'une trentaine de sociétés dont cinq seulement dépassent les 50 millions d'euros de chiffres d'affaires. Une concentration rare. Et aux premières places on retrouveles géants mondiaux de la grande consommation.
Nestlé, le numéro 1, réalise avec sa filiale Purina, qui détient entre autres les marques Gourmet, Felix, Friskies et Fido, 775 millions d'euros de chiffre d'affaires. Juste derrière, l'américain Mars lui dispute la plupart de ses positions avec sa division Petcare (Frolic, Sheba et Pedigree...) et son autre filiale Royal Canin, achetée en 2002. Lesdeux géants pèsent ensemble 1,7 milliard d'euros dans l'Hexagone et sont les véritables locomotives du marché. Mis à part Colgate-Palmolive (Hill's) et les fabricants de marques de distributeurs, les autres sociétés sont négligeables en termes de volumes.
Les entreprises qui occupent le créneau sont hyper rentables |
Précédente | Suivante |
|
  | Le siège de Mars Petcare à Saint Denisl'Hôtel. © Mars Petcare |   |
Si pour Mars le pet-food représente près de la moitié du chiffre d'affaires de l'entreprise, le secteur ne pèse que 11,3% de celui de Nestlé. Mais pour les deux sociétés, le pet-food est une confortable source de revenus. En 2006, Purina (Nestlé) affichait un bénéfice de 11,4 millions d'euros, et la même année, Mars, grâce à l'ensemble de ses activités pet-food, 43...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Petfood
  • Les petfoods
  • Petfood
  • Petfood
  • Veille petfood
  • Pdm petfood
  • Le marché du petfood
  • Marché du petfood

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !