Peut-on apprendre à vivre?

Pages: 7 (1685 mots) Publié le: 26 novembre 2012
Constantin Dmitriévitch Levine, l’un des protagonistes du roman de Tolstoï Anna Karénine, est l’homme inquiet de la vie. Si elle lui est une évidence chez les autres, la sienne l’étonne, le panique même. Il est agriculteur et sait tout des cycles des saisons, de la saillie des femelles ou du moment de rentrer les foins. Il projette de publier un grand ouvrage sur les techniques agricoles, afin defaire partager ses vues progressistes au plus grand nombre. Pourtant, en ce qui le concerne, « la vie lui était apparue plus terrible encore que la mort. » (livre VIII, chap. 8) En cherchant à l’apprivoiser par la science, Kostia se rend compte que sa vie échappe toujours à sa réflexion, qui apparaît parfaitement inutile à saisir le sens de son existence.
« Peut-on apprendre à vivre ? » est laquestion de Constantin. La vie étonne ; insaisissable, elle crée, fait sans cesse événement. Pourtant, des lois la comprennent : la physiologie, la biochimie, la génétique rendent compte de son fonctionnement. Mais cela est superficiel : apprendre à vivre, n’est pas apprendre les lois de la vie, ni faire de la biologie. Apprendre à vivre, si cela est possible, ce serait apprendre à vivre sa vie.Recevoir, d’un autre, les recommandations nécessaires pour exister, pour se bien conduire, pour être soi.
Exister n’est-il pourtant pas une évidence ? L’apprentissage aurait le caractère d’une peine inutile, voire d’une aliénation. Un autre que moi viendrait m’imposer ses règles, sa manière de se conduire, de respirer, de se nourrir. Perspective désagréable pour l’être qui se soutient del’exception de sa liberté. Perspective morbide, même. Il s’agirait de rendre dénaturer la vie, de la domestiquer, de la plier à des motifs immuables, alors qu’elle-même est création.
Or, faire échapper l’homme au déterminisme de la nature, n’est-ce pas toute l’ambition de la culture ? L’homme a ceci de particulier qu’il ne se contente pas d’être : il se perfectionne sans cesse. Il a besoin de maîtres :leur altérité n’est pas hostile, elle est ce par quoi il y a conquête de son essence. Apprendre lui est donc, sinon nécessaire, du moins la manière même dont l’homme conduit sa vie en vue d’un bien vivre, ou plutôt d’un vivre homme, avec des semblables qui partagent ses valeurs. Apprendre à vivre est plus qu’un devoir, pour l’homme. C’est sa manière même de vivre.
Mais une manière de vivre qui posenéanmoins problème, parce qu’elle paraît supposer, en fin de compte, que la vie singulière de chacun d’entre nous peut se plier aux exigences de la rationalité et de la coutume, ce qui est rien moins que certain. Le risque est encore celui de la morbidité, et de l’inauthenticité. Celui qui apprend les « procédures » de la vie est-il très vivant ? On peut en douter légitimement. Seulement, si nousvoulons vivre intensément la vie, nous devons apprendre à nous déprendre de l’inessentiel. Peut-être est-ce précisément parce que nous avons appris à vivre en homme, en femme cultivés que nous devons apprendre à retrouver l’élan vital, la vie présente, voilés par la belle entreprise de notre intelligence.

I- Vivre est une évidence ; apprendre à vivre est impossible sans nier la vie
- La vieorganique comme réflexe (ex : la respiration). Elle agit indépendamment d’une intention et d’une pensée → apprendre à vivre est inutile.
- Spinoza, Ethique, III, prop. 13 à 30 : l’âme est plus facile à connaître que le corps. Nous ne possédons pas des corps une connaissance adéquate, et moins encore de notre propre corps→ comment connaître ce qui nous échappe, et comment l’enseigner autrement quede manière inadéquate ?
- En particulier, si nous pouvons connaître correctement ce qu’il en est des idées des corps inertes, et de leurs rapports (mécanique), il n’en est pas de même des corps vivants : finalité interne, auto-réparation, capacité à faire des choix, à prendre des initiatives. Comment alors apprendre une vie qui reste un mystère ? ► M. Shelley, Frankenstein (échec de la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Peut-on apprendre a vivre ?
  • Peut-on apprendre à vivre ?
  • Peut on apprendre a vivre
  • Peut-on apprendre à vivre
  • Peut on apprendre à vivre?
  • Peut-on apprendre à vivre ?
  • Peut-on apprendre à vivre ?
  • Peut on apprendre a vivre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !