Philo etude texte

1128 mots 5 pages
L’inconscient est-il en moi nature ou histoire ?

L’inconscient est un part de nous-mêmes qui échappe à la conscience. Il renferme tous nos désirs inavoués, ce que l’on voudrait faire ou être mais que l’on ne peut pas. L’inconscient cache une partie de nous-mêmes refoulée aux yeux des autres, voire même que l’on se refuse d’admettre à soi-même. Ainsi, l’inconscient est commun à tous les êtres humains. Si l’inconscient est inné, alors il est en moi nature. Cependant, chacun évolue et son inconscient aussi au cours de son histoire. Tout d’abord, nous montrerons que l’inconscient et naturel, puis qu’il est culturel et changeant au cours de l’histoire du sujet et enfin nous verrons que la vie psychique se décompose en 3 parties : le ça, le moi et le surmoi.

Premièrement, l’inconscient est naturel.

En effet, il est inné chez tous les êtres vivants et se manifeste dès la naissance. Ainsi, il est source de réactions instinctives, comme chez les animaux, ceux-ci ne possédant pas de conscience. Par exemple, dès le plus jeune âge, le nourrisson sait reconnaître sa mère, mange, boit, assure ainsi ses besoins vitaux. Les instincts sont présents chez l’homme dès la naissance et s’opèrent par l’intermédiaire de l’inconscient, puisqu’une réaction instinctive est déclenchée sans aucun travail de réflexion préalable, c’est un comportement automatique. L’inconscient peut donc apparaître comme nature, assurant par l’intermédiaire des instincts, les besoins élémentaire de l’homme.

De plus, l’inconscient se manifeste à travers le phénomène du rêve. Le rêve est effectivement un processus naturel, impossible à empêcher et qui prend place chez tout individu dès l’enfance. Il renferme nos désirs profonds, nos sentiments, qui se matérialisent ainsi. Freud a prouvé le caractère universel du rêve et affirme qu’il n’est en aucun cas synonyme de folie ou d’aliénation. Il n’est qu’une représentation de notre inconscient, où il nous est permis de faire tout ce que nous voulons,

en relation

  • PHILO ETUDE DE TEXTE PASCAL
    1107 mots | 5 pages
  • etude de texte philo kant
    1582 mots | 7 pages
  • Etude de texte philo - freud, l'inquiétante etrangeté
    635 mots | 3 pages
  • Candide chapitre 1 analyse type oral bac
    529 mots | 3 pages
  • Évolution du personnage de roman
    514 mots | 3 pages
  • Dissertation philosophique
    1480 mots | 6 pages
  • Philosophie : Introduction
    1059 mots | 5 pages
  • A ok mdr
    486 mots | 2 pages
  • Qu'est-ce que la philosophie ?
    864 mots | 4 pages
  • Histoire de la sociologie
    1012 mots | 5 pages