Philo

Pages: 38 (9442 mots) Publié le: 24 février 2011
03
Les Migrations internationales dans le contexte de la mondialisation de l’économie
Douglas S. Massey

Les migrations internationales font partie de la mondialisation. Est-ce une perte de ressources que d’essayer d’endiguer cette vague d’immigration ?

Des manifestants à Washington, dans un rassemblement pour la réforme de l'immigration, le 17 mai 2006. Le 16 mai, le Sénat des États-Unisa voté pour la construction d'une barrière de centaines de kilomètres le long de la frontière entre les États-Unis et le Mexique. Ne reconnaissant pas la complexité des migrations internationales actuelles, les responsables politiques ont encouragé la montée de l'immigration et renforcé la marginalisation des immigrants vivant aux États-Unis.

Lorsque l'on étudie le phénomène des migrationsinternationales au XXIe siècle, il est important de garder à l'esprit l'aphorisme souvent cité du philosophe George Santayana : « Ceux qui ne peuvent pas se souvenir du passé sont condamnés à le répéter. » Les flux migratoires actuels ne sont pas un phénomène de génération spontanée. Ils sont intimement liés à des mécanismes plus larges d'intégration économique qui ont en quelque sorte « rétréci » laplanète ces cinquante dernières années. Des régions reliées entre elles par des échanges de biens, de capitaux, de produits de base et d'information sont également reliées par des flux migratoires, mécanisme que l'on appelle désormais « la mondialisation ». Ce que beaucoup ne comprennent pas, c'est que la vague actuelle de mondialisation n'est pas la première dans l'histoire de l’humanité. Eneffet, dans une mesure assez remarquable, la période actuelle est une réplique d’une mondialisation antérieure qui a connu son apogée pendant la première décennie du XXe siècle lorsque, par exemple, la proportion d'étrangers dans la population américaine était beaucoup plus élevée qu'elle ne l'est aujourd'hui. La première période de mondialisation a beaucoup plus de points communs avec la nôtre quela période comprise entre 1914 et 1990.

La mondialisation, au passé et au présent.

Les décennies qui ont précédé l'éclatement de la première guerre mondiale ont été caractérisées par une économie internationale en expansion, basée sur la liberté des échanges et la mobilité des capitaux. Puis, comme actuellement, l'intégrité du système d'échanges a été préservée par un pays hégémoniquecapable de projeter son pouvoir sur le monde pour préserver les moyens de transport et de communication mondiaux. Sous la protection de la Marine britannique, le commerce international a engendré un volume croissant d'échanges internationaux de biens, de produits de base et de ressources naturelles, mais aussi d'investissements internationaux. Pour faciliter ces mouvements transnationaux, un ensembled'institutions internationales rudimentaire mais fonctionnel a évolué et les pays responsables de ces échanges se sont progressivement transformés en démocraties libérales tandis que leurs sociétés devenaient plus inégales en termes de richesses et de revenus.

L'émergence de cette première économie transnationale a été très fortement liée à la migration de la main d'oeuvre. À l'intérieur despays, les migrations ont entraîné une urbanisation rapide ; entre les pays, une immigration massive s'est produite. De 1800 à 1929, plus de 50 millions de personnes ont quitté l'Europe pour diverses destinations dans les Amériques, en Océanie et ailleurs. Ces mouvements démographiques massifs s'expliquent par les transformations structurelles des sociétés au fur et à mesure qu'elles s'intégraient àl'économie transnationale et commençaient à s'industrialiser. Une fois lancés, les flux démographiques internationaux ont été soutenus par une infrastructure grandissante de réseaux interpersonnels et d'organisations sociales reliant les habitants de communautés de régions éloignées.

Puisque la baisse des coûts de transport et les innovations en matière de communication et de technologie...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • philo philo
  • Philo
  • la philo
  • Philo
  • Philo
  • philo
  • Philo
  • Philo

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !