Philo

951 mots 4 pages
Dissertation

Dans cette dissertation, nous allons comparer un simple texte théâtral avec une représentation théâtrale et nous allons expliquer ce qu’apporte une représentation théâtrale par rapport à un simple texte.
-˃ Est-il vraiment nécessaire d’assister à une représentation théâtrale ?
D’une part nous allons analyser les différents aspects d’un texte théâtral et d’autre part, les différents aspects d’une représentation théâtrale.

Tout d’abord, la lecture d’un texte théâtral peut sembler suffisante grâce aux didascalies par exemple, elles donnent des informations sur le lieu / le décor, pour bien savoir où l’on se situe, pour comprendre à quel genre de pièce de théâtre on a à faire. En principe, chaque genre théâtral a son lieu approprié comme la tragédie, la scène se déroule dans un palais et les comédies se déroulent dans une maison bourgeoise. Par exemple, dans « La Cantatrice Chauve », le décor est typiquement anglais. Les didascalies n’apportent pas des informations que sur le décor, elles apportent aussi des informations sur l’atmosphère, l’époque et les personnages. Pour les didascalies à propos des personnages, les informations sont diverses, elles apportent des informations sur leur physique (les costumes par exemple), sur le caractère des personnages comme dans L’île des Esclaves, « prenant sa bouteille pour boire », « siffle », « distrait, chante », « riant » ; ces didascalies montre bien que Arlequin est joyeux. Les didascalies des personnages décrivent également les actions et les gestes des personnages. (Dans Tartuffe, Orgon sous la table alors que c’est le maître de la maison, il a donc perdu toute présence d’esprit et tout pouvoir. Cependant grâce à un texte théâtral, le lecteur peut fractionner sa lecture et donc prendre son temps. Il peut en effet, relire un passage si ce passage lui plaît (ex : un passage drôle dans la pièce), il peut relire aussi un passage si le lecteur ne le comprend pas (ex : une phrase,

en relation

  • Philo
    1075 mots | 5 pages
  • Philo
    258 mots | 2 pages
  • Philo
    689 mots | 3 pages
  • Philo
    1630 mots | 7 pages
  • Philo
    286 mots | 2 pages
  • Philo
    914 mots | 4 pages
  • Philo
    935 mots | 4 pages
  • Philo
    495 mots | 2 pages
  • Philo
    3554 mots | 15 pages
  • Philo
    910 mots | 4 pages