Philo

735 mots 3 pages
Quand une individu observe un objet et le qualifie de « beau », l’individu fait un jugement de valeur qui est propre a cet objet. Ce jugement de valeur dépendra : de la personnalité, des principes ou encore des goût de l’individu.. Mais, le fait de regarder cet objet permet d’exprimer de lui faire ressentir un certain plaisir. En caractérisant un objet de « beau », l’individu a une perception possitive, une perception heureuse de l’objet. Il a un senstion de plaisir ou encore un sensation de bonheur. Pour David Hume, la beauté evoque une sensation de plaisir qui est controllée pas notre esprit et notre âme mais qui dépend de notre humeur et de notre expérience individuelle : « CITATION ORANGE ». Et comme chaque individu a une âme et un esprit propre a lui-même, chaque individu a sa propre définition du mot « beau » : + « CITATION JAUNE »
« La beauté n’est pas une qualité inhérente dans les choses ; elle n’est que dans l’âme qui les contemple ; et chaque âme voit une beauté différentes ».
L’individu fait alors un jugement de l’objet en fonction de ses goûts. Mais cela ne lui donne pas plus d’information sur l’objet observé. En effet, lorqu’on observe un objet et que l’on le trouve « beau », on n’obtient aucun renseignement sur celui-ci. Par exemple si on observe une table en bois, on n’aura aucune idée sur la famille du boi, l’orgine de se bois, le procédé de fabrication, …
Ici, l’objet a pour seul but de nous faire ressentir du palisir quand on observe celui-ci.
Le Beau est donc un sentiment esthétique qui provoque une sensation de plaisir. On peut alors considérer un objet « Beau », quand celui-ci nous renvoie un idéal. Comme a dit Platon dans L’Hippias majeur : « Le Beau n’est pas aisément définissable » car chacun a sa perception du Beau .

Lorsqu’un individu perçoit un objet qu’il considère « Beau », il perçoit du plaisir. L’individu pensent que ce plaisir est universelle et pour tout le monde. Quand une personne trouve un objet

en relation

  • Philo
    776 mots | 4 pages
  • Philo
    412 mots | 2 pages
  • Philo
    420 mots | 2 pages
  • Philo
    329 mots | 2 pages
  • Philo
    2493 mots | 10 pages
  • Philo
    1432 mots | 6 pages
  • Philo
    828 mots | 4 pages
  • Philo
    461 mots | 2 pages
  • Philo
    63094 mots | 253 pages
  • Philo
    807 mots | 4 pages
  • Philo
    674 mots | 3 pages
  • Philo
    450 mots | 2 pages
  • Philo
    313 mots | 2 pages
  • Philo
    436 mots | 2 pages
  • Philo
    678 mots | 3 pages