Philo

1359 mots 6 pages
Apolline Locquet
Fiche de Lecture

Discours de la servitude volontaire, Etienne de La Boétie.

I / Biographie de l’auteur :

Ecrivain français né en 1530 à Sarlat et mort en 1553 à Germignan.
Son père est lieutenant d'un sénéchal du Périgord. Il fait ses études au collège de Guyenne puis étudie le droit à Orléans. L'école de droit est alors en même temps école de philosophie.
Grâce à la diffusion des idées qui a lieu à l’époque dans cette école, il s’initie aux valeurs de l’Humanisme et même de la Réforme.
Dès l’âge de vingt-trois ans (1553), la Boétie est conseiller au Parlement de Bordeaux. Il est le collègue de Montaigne à qui il inspire une amitié passionnée depuis l’écriture du Discours de la Servitude Volontaire à l’âge de dix-huit ans et est partisan des thèses modérées de Michel de l'Hospital.
Poète, auteur de nombreux sonnets, de vers latins, de traductions de Xénophon et de Plutarque, il est surtout connu pour son Contr'un ou Discours sur la servitude volontaire qui, sans défendre de système politique particulier, constitue un pamphlet sévère contre la tyrannie. Il meurt le 18 août 1563, à l'âge de trente-trois ans. Le Contr'un n'est publié qu'a titre posthume,en 1574 dans Le réveil-matin des Français.
Ce texte est un texte fondateur de toute lutte pour la démocratie et le respect de droit de s peuples à disposer d’aux mêmes.

II / Etude de l’œuvre :

A / Questionnement de l’œuvre :

Dans ce discours, La Boétie se lamente de la tyrannie et semble dire que rien n’est pire que d’avoir un maître si ce n’est d’en avoir plusieurs. Il se demande par ailleurs comment est il possible qu’un tyran seul puisse asservir toute une nation qui pourtant pourrait l’écrasé par le moindre soulèvement.
Il semble en effet pratiquement contre nature que des nations entières puissent être asservies par l’autorité, le prestige peut être d’un seul homme car, dit la Boétie, point n’est besoin ni de craindre le tyran car celui-ci est seul ni de l’aimer

en relation

  • Philo
    1075 mots | 5 pages
  • Philo
    258 mots | 2 pages
  • Philo
    689 mots | 3 pages
  • Philo
    1630 mots | 7 pages
  • Philo
    286 mots | 2 pages
  • Philo
    914 mots | 4 pages
  • Philo
    935 mots | 4 pages
  • Philo
    495 mots | 2 pages
  • Philo
    3554 mots | 15 pages
  • Philo
    910 mots | 4 pages