Philosophie et religion

811 mots 4 pages
Depuis la nuit des temps, les religions ont sculpté le mode de vie ainsi que la façon de penser des hommes. Véritable énergie créatrice de bonnes valeurs et de vérité pour plusieurs, fléau presque conspiratif et entrave à l’épanouissement humaine pour d’autres, une question se pose : la religion est-elle la seule source de vérité pour nos vies ou existe-t-il d’autres chemins pour y parvenir ? C’est en me référant au texte de Schopenhauer que je proposerai les arguments divisant deux camps : celui de Démophèle, un pro-religieux et celui de Philatète, un philosophe. J’espère ainsi mettre en lumière les constituants de cette problématique pour ultimement vous en donner mon point de vue.

N’importe quelle personne pieuse vous ventera les bienfaits d’un peuple religieux. Selon eux, la religion est la seule façon d’apporter un certain code moral et spirituel à la majorité des gens. Dans le texte de Schopenhauer, Démophèle cite Platon en soulignant « qu’il est impossible que la masse soit philosophe » (Démophèle, Sur la religion) et c’est en ces termes qu’il tente de démontrer que la religion permet d’adapter la compréhension du peuple face à la vie et ses vérités, ce-dernier majoritairement inapte à philosopher par lui-même. Il va même plus loin en affirmant que même si ces vérités venaient à être découvertes, celles-ci excéderaient la faculté de compréhension de la foule. Les pro-religions nous offrent donc un portrait plus pratique de la religion; elle agirait comme ‘’un étendard public du droit et de la vertu’’ (Kant, Sur la religion) et assurerait un chemin à suivre permettant la cohésion et l’ordre sociale, contrairement à la philosophie qui elle se base sur des principes dit plus théoriques et changeant constamment de forme. C’est de cette façon qu’on peut affirmer que la religion est la seule voie à suivre pour assurer une évolution humaine saine.

Les philosophes contestent le fait que la religion soit la seule façon de parvenir aux vérités et lois qui

en relation

  • Philosophie et religion
    7263 mots | 30 pages
  • Philosophie de la religion
    416 mots | 2 pages
  • Philosophie et religion
    1282 mots | 6 pages
  • Philosophie et religion
    3669 mots | 15 pages
  • Philosophie des religions
    4504 mots | 19 pages
  • Philosophie religion
    1848 mots | 8 pages
  • philosophie et religion
    1628 mots | 7 pages
  • Religion et philosophie
    501 mots | 3 pages
  • Philosophie tes la religion
    1168 mots | 5 pages
  • Philosophie la religion
    828 mots | 4 pages