Philosophie politique classique

48276 mots 194 pages
Philosophies politiques classiques

Introduction Goethe : « Au début était la Grèce,… » A- Pourquoi commencer par l’étude de la philosophie grecque ? et pourquoi remonter si haut, mais pas plus haut dans l’Histoire ? L’Histoire commence à Sumère et à Babylone en – 4000 av JC, puis continue avec les Egyptiens et les Hébreux de la Bible. Ces 3 civilisations ignorent le politique et les Grecs ont inventé la politique. Les Hébreux ont inventé la théologie, les Egyptiens également, les Romains ont inventé le Droit, les Sumériens ont inventé l’astronomie et la géométrie. La civilisation mésopotamienne (entre les 2 fleuves) a connu l’écriture cunéiforme (stylet sur argile) et parle l’akkadien (description du déluge dans le poème d’Atrahasis). Cette civilisation ne nous a pas influencé et a disparu. Au XIXème siècle, surtout, on s’est demandé si Babylone avait réellement existé. Un diplomate anglais en poste dans l’empire ottoman a repéré des tumulus et découvert des argiles et des écritures cunéiformes (assyriens). Le roi babylonien est un grand prêtre qui parle avec les Dieux et le politique est donc immergé dans la théologie. Cette civilisation n’est pourtant pas brutale, les assyriologues précisent que cette civilisation est assez douce, malgré l’esclavage. De même l’Egypte des pharaons présente un politique noyé dans la théologie, car le pharaon est le fils du Soleil (Amon-Râ) et puisqu’il est Dieu, tout lui appartient = système de socialisme d’Etat centralisé puisque tout est fonctionnarisé et il n’y a pas de propriété privée. Une grande bureaucratie encadre toutes les activités. Depuis le XIXème siècle, l’Egypte, bien que moins inconnue en Occident et ce depuis l’Antiquité grecque et romaine, n’intéresse pas d’un point de vue politique. Chez les Hébreux, il y a une absence de politique = seul le Décalogue suffit, puisque c’est Dieu qui est le législateur et Moïse est le chef incontestable. Les Rois juifs sont des élus de Dieu et sont sacrés par

en relation

  • La politique est-elle une technique
    2814 mots | 12 pages
  • Dissertation
    1396 mots | 6 pages
  • Philosophie politique
    8615 mots | 35 pages
  • Pourquoi desirer l'impossible
    2488 mots | 10 pages
  • Présentation des cours du master d’histoire de la philosophie
    17619 mots | 71 pages
  • La modernité
    5057 mots | 21 pages
  • Ls étaps de la pensée socio
    1488 mots | 6 pages
  • Introduction à la philosophie politique
    14556 mots | 59 pages
  • Education et formation selon isocrate
    2127 mots | 9 pages
  • Terre des hommes
    3741 mots | 15 pages