Philosophie

Pages: 14 (3267 mots) Publié le: 23 mars 2012
Coordination Nationale de la Formation Continuée du Moyen et du Secondaire / Philosophie / Documents de formation de 2004 Gabriel Faye, Nature et culture

NATURE ET CULTURE Par Gabriel Faye CP de Philosophie PRF de Louga

Introduction Les concepts de nature et de culture sont au centre de la réflexion philosophique. En effet, lorsqu’on réfléchit sur ces deux notions, il est question nonseulement de les définir en partant de leur distinction, mais aussi d’examiner la problématique de la nature humaine et partant de régler les questions attenantes au biologisme et au racisme. Ainsi l’analyse des notions de nature et de culture révèle un double intérêt en ce sens qu’elle sous-tend d’une part toute réflexion sur l’existence humaine, et d’autre part elle est un paradigme qui permet decomprendre et d’expliquer la géopolitique actuelle. Mais qu’est-ce que la nature, qu’est-ce que la culture ? I. Définition des notions

Nature et culture sont employés dans des contextes différents qui rendent compte de leur ambiguïté et leur complexité. I.1. La notion de nature Le terme de nature peut recouvrir plusieurs sens selon le contexte par rapport auquel il est pris. On définit d’abord lanature comme la «phusis» c’est-à-dire tout ce qui environne l’homme. Pris dans ce sens, la nature désigne ce qui est, c’est-à-dire le réel. Au sens étymologique du terme, nature qui vient du latin «nasci» signifie ce qui est inné. Elle renvoie à l’essence d’une chose c’est-à-dire ses caractéristiques ou ses propriétés. Aristote dans le livre II de la Physique1 affirme dans ce sens que l’idée denature est nécessairement liée aux propriétés qui définissent les êtres et les choses.
1

Ed.les belles lettres, pp. 59.60.

Gabriel Faye, Nature et culture

1

Coordination Nationale de la Formation Continuée du Moyen et du Secondaire / Philosophie / Documents de formation de 2004 Gabriel Faye, Nature et culture

«Parmi les êtres, en effet, les uns sont par nature, les autres pard’autres causes (à savoir l’activité pratique et poétique et d’autre part la fortune) ; par nature, les animaux et leurs parties, les plantes, les corps simples, comme terre, feu, air ; de ces choses, en effet, et des autres de même sorte, on dit qu’elles sont par nature. Or toutes choses dont nous venons de parler différent manifestement de celles qui n’existent pas par nature ; chaque être naturel, eneffet, a en soi-même un principe de mouvement et de fixité, les uns quant au lieu, les autres quant à l’accroissement et au décroissement, d’autres quant à l’altération. Au contraire un lit, un manteau et tout autre objet de ce genre, en tant que chacun a droit à ce nom , c’est-àdire dans la mesure où il est le produit de l’art, ne possède aucune tendance naturelle au changement, mais seulement entant qu’ils ont cet accident d’être en pierre ou en bois ou en quelque mixte, et sous ce rapport ; car la nature est un principe et une cause de mouvement et de repos pour la chose en laquelle elle réside immédiatement, par essence et non par accident.»2 Ce texte d’Aristote permet de faire la distinction entre l’être de nature et l’être par nature. Selon Aristote, l’idée de nature peut s’entrevoirà travers les objets fabriqués par l’homme, c’est-à-dire la «techné» de l’artiste ou de l’artisan, ou encore à travers la chose ellemême. Exemple : nature de l’homme, nature de l’arbre, etc. En définitive le concept de nature pourrait à juste titre se définir comme l’essence de la chose. Partant de là, on comprend pourquoi Claude Lévi-Strauss définit le naturel comme tout ce qui est universel etspontané. I.2. La notion de culture L’idée de culture est d’acception plurielle. Elle peut signifier le perfectionnement de l’esprit, du corps, de la terre, etc. Vu sous cet angle, on peut dire que la culture c’est ce que l’homme ajoute à la nature. La culture peut aussi renvoyer au culte religieux, c’est-à-dire l’ensemble des rites que les hommes mettent en place pour être en contact avec la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • philosophie
  • philosophie
  • Philosophie
  • Philosophie
  • Philosophie
  • Philosophie
  • Philosophie
  • la philosophie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !