Philosophie

785 mots 4 pages
Sujet : La diversité des cultures sépare-t-elle les hommes ?

La culture humaine est un concentré de traditions, de coutumes, de règles, de croyances, de modes de vies, d’expression et de pensées différentes.
Mais chaque culture est unique et caractérise chaque groupe d’homme selon son territoire et son époque.
Ce mot « culture » rassemble donc les hommes sous un même concept, qui est de s’opposer à la nature, car l’homme est avant tout un être culturel.
Mais selon l’opinion commune, la culture sépare les hommes au lieu de les rassembler, ceci vient entre autres de l’incompréhension et de la peur vis-à-vis de l’autre.
Donc nous pouvons nous demander si la diversité culturelle peut être un facteur de division au sein des hommes.
Pourtant c’est aussi cette diversité qui met en avant l’effet inverse. La différence que les hommes ont entre eux peut les réunir. C’est celle-ci qui donne envie d’aller à la rencontre de l’autre par le biais de la curiosité.
Ainsi nous pouvons nous questionner si la diversité culturelle représente une barrière ou un pas vers l’unité humaine.

La diversité des cultures au cours de l’histoire montre une certaine difficulté et incapacité des hommes à se rassembler et à partager avec l’autre.
Chaque peuple au cours du temps à développer sa propre façon de voir l’humanité et d’en exclure tout ce qui était différents.
Premièrement, nous pouvons voir ceci avec l’idée d’ethnocentrisme développée par Claude Lévi-Strauss, qui met en avant la croyance selon laquelle une ethnie, une culture ou une civilisation serait supérieure aux autres.
L’exemple des Grecs qui du temps de l’Antiquité, croyaient que l’humanité ne regroupait que les Grecs et rejetaient au niveau de « barbare » toutes les autres civilisations met en avant cette idée.
Ou encore, Jules Ferry, homme politique français du 19éme siècle, qui affirme devant l’assemblée national le 28 Juillet 1885, le devoir des européens de civiliser les races inférieurs.
Il est

en relation

  • philosophie
    13095 mots | 53 pages
  • La philosophie
    12822 mots | 52 pages
  • La philosophie
    168071 mots | 673 pages
  • La Philosophie
    1085 mots | 5 pages
  • Philosophie
    677 mots | 3 pages
  • Philosophie
    369 mots | 2 pages
  • la philosophie
    568 mots | 3 pages
  • Philosophie
    569 mots | 3 pages
  • Philosophie
    8405 mots | 34 pages
  • Philosophie
    959 mots | 4 pages