philosophie

257 mots 2 pages
Peut-on juger la culture à laquelle on appartient ?

•peut : Est-il possible, est-il légitime.

•juger : Sens 1: Rendre un jugement, lorsqu'on a la qualité de juge ou d'arbitre. Synonyme statuer. Sens 2: Donner son opinion. Synonyme critiquer. Sens 3: Estimer. Synonyme estimer.

•culture : En anthropologie, la culture désigne l'ensemble des croyances, connaissances, rites et comportements d'une société donnée. Certains réservent le terme de culture aux productions non matérielles d'une société, préférant parler de civilisation à propos des productions matérielles.

Problématiques: Je suis aveugle à ma propre culture. Mais si j'étudie d'autres sociétés, comme celle des amérindiens, je parviens à voir ce qu'il y a de culturel dans ma société et à développer un discours critique. Mais, si je projette mes valeurs culturelles sur ma propre culture, je pose un jugement tautologique. Malheureusement, il n'existe pas de catégories objectives permettant de sortir de ce cercle.

I- Oui, il le faut pour avoir une vision des autres cultures
II- Non, cela partirais dans des préjugés.

Tout homme est le produit de la culture à laquelle il appartient. Elle le forme et le conditionne. Par la langue elle lui donne ses catégories de pensée et commande sa représentation du réel. Il n'existe donc que dans et par sa culture et ne peut lui échapper (dans le phénomène d'acculturation l'homme ne se sépare nullement de sa culture d'origine). Dès lors peut-il se distancier de cette culture pour pouvoir la juger ? Peut-il être à la fois juge et partie ? Peut-on juger la culture à laquelle on appartient?

en relation

  • philosophie
    13095 mots | 53 pages
  • La philosophie
    12822 mots | 52 pages
  • La philosophie
    168071 mots | 673 pages
  • La Philosophie
    1085 mots | 5 pages
  • Philosophie
    677 mots | 3 pages
  • Philosophie
    369 mots | 2 pages
  • la philosophie
    568 mots | 3 pages
  • Philosophie
    569 mots | 3 pages
  • Philosophie
    8405 mots | 34 pages
  • Philosophie
    959 mots | 4 pages