Pierre de croix

Pages: 7 (1660 mots) Publié le: 15 février 2011
poési Pierre de Croix est l’auteur d’un seul recueil Le miroir de l’amour divin , publié à Douai en 1608. Cet auteur demeure presque inconnu, les quelques recherches sur son origine n’ont aboutit qu’à retrouver une généalogie sur la noblesse de la famille De croix, mais rien de vraiment précis. Son recueil est composé plusieurs genres poétiques où le sonnet l’emporte. On peut le considérercomme un canzoniere , qui cependant , ne fait pas l’éloge d’une femme idéalisée à la manière pétrarquiste , mais célèbre les vertus de l’amour divin . Le miroir de l’amour divin se divise en trois livres non égaux . Le premier livre, lui, dont est extrait le poème étudié s’intitule « Les affections amoureuses du chrétien vraiment converti à son dieu » .
Ce poème est le 53ème et ne porte pas detitre distinct. Il s’agit d’un hymne à l’amour divin , qui cela dit repose sur un fonctionnement particulier. En effet, ce sonnet se distingue en deux mouvements . Les deux premiers quatrains se présentent comme des prédictions du poète au sujet d’un bouleversement préjudiciable sur la terre. Et dans un second mouvement , et donc dans les deux derniers tercets , le poète affirme que toutes cescatastrophes n’arriveraient finalement que s’il oubliait sa foi . Il fait ensuite l’éloge du pouvoir divin.
Pierre de Croix opère donc une démonstration par l’absurde, afin de mieux revêtir son rôle de poète prophète , et guider son lecteur vers un amour divin éternel.
C’est ce que nous allons voir à travers l’étude de ce poème.

Des le premier quatrain , on peut s’apercevoir que l’harmonieancestrale du monde est brisée par des images très fortes. Les deux premiers vers évoquent une révolution au sein de l’équilibre du cosmos. Le mouvement circulaire des planètes , appelées ici « astres » se veut rassurant. Il est métaphorisé par le terme « danse coutumière », qui symbolise ici plus que l’habitude , l’éternité. Le substantif « danse » lui symbolise la grâce et l’harmonie. Au deuxièmevers , le terme « embrasser du monde la rondeur » est doux et affectif. La rondeur du monde souligne en effet le côté maternel de la « terra mater » , la terre mère. Or ce cycle régulier et bienfaisant est interrompu par le verbe « Cessera » placé en début du second vers , et qui marque une rupture au sein de cet équilibre originel. Le mouvement du cosmos, normalement régulier , est donc désorientéet paralysé.
L’équilibre même des vers est renversé , les verbes principaux « cessera » et « guidera » sont en effet placé en troisième position après les sujets et les compléments . Le bouleversement de la syntaxe habituelle provoque donc aussi un bouleversement du rythme .
En effet , au 16ème siècle, on pensait encore que tout le cosmos tournait autour de la terre . Si les astres cessaientde tourner autour d’elle , elle n’existerait plus comme entité première , elle tomberait dans l’oubli et donc dans l’oubli du seigneur , son créateur.
Le premier hémistiche du vers 4 , « Phoebus ira la nuit » marque, lui, un renversement total au sein des croyances mythologiques. Phoebus est le nom latin donné à Apollon , qui est un nom grecque.Il signifie le brillant. C’est le Dieu du jour , dela lumière , du soleil et de l’intelligence. C’est aussi le dieu des arts et de la musique. Chaque matin il conduit le char du soleil dans le ciel jusqu’au crépuscule. On comprend donc que Phoebus associé à la nuit ne peut être qu’ antithétique.
Dans le second hémistiche « et sa nuitale soeur » , le poète évoque la sœur d’apollon , Artémis en latin et en grec Diane , déesse de la chasse ,souvent associée à la lune. Elle est celle qui guide les égarés , les étrangers ou les esclaves en fuite au cœur de la nuit. Or ici , elle est celle qui « guidera la carrière de son char brillonnant » .Le char brillonant étant celui de son frère Phébus , le mythe s’avère donc être lui aussi renversé et bouleversé. De plus , que ce soit Artémis qui « guide » et non son frère , peut donner l’impression...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La croix
  • Les croix ethiiopiennes
  • Les croix de bois
  • Chemin de croix
  • Croix huguenote
  • La croix rouge
  • La croix du sud
  • Les croix de bois

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !