Pise.docx

Pages: 6 (1253 mots) Publié le: 24 mars 2012
INTRODUCTION
Pise (en italien Pisa) est une ville italienne, chef-lieu de province Toscane. Dont la fête patronale est le 17 juin.
Encore entourée par sa muraille médiévale du milieu du XIIème siècle avec un périmètre de 5 km, Pise est traversée par le fleuve Arno et est bordée à sa gauche par la mer tyrrhénienne et à sa droite par les terres de Toscane. Elle conte aujourd’hui environ 92000habitants, avec une superficie de 185 km².
Elle fait partie des plus importants centres culturels d’Italie. La ville conserve en effet un riche patrimoine artistique. Et a vu naitre plusieurs personnalités.
HISTOIRE DE PISE
Aujourd'hui, l’origine de Pise reste incertaine, entre l'hypothèse d'une origine ligure et celle d'origine grecque.
Les auteurs de la Rome antique parlent aussi de Pisecomme étant une ancienne cité qui était située à la confluence de l'ARNO et de l'AUSER (qui a maintenant disparu). Néanmoins, des vestiges archéologiques, datant du Ve siècle av. J.-C. attestent la présence d'une ville le long de la mer ligure, qui faisait du commerce avec les Gaulois et les Grecs. Une nécropole étrusque a été découverte durant les fouilles de l'Aréna Garibaldi en 1991.
Il y eubeaucoup d’écrits venant de plusieurs Rois de différents peuples, à propos de la formation de Pise. Mais aucunes vraies preuves ne furent retrouvées.
Comme Venise ou Gênes, elle contribua au transport des soldats vers la Terre sainte. Les marins pisans, qui reviennent de Palestine, ont l’idée de ramener un peu de la terre que le christ a foulée. Cette terre, entreposée dans un rectangle biendélimité, acquiert bientôt la réputation d’être miraculeuse.
Elle deviendra la fameuse place, aujourd’hui célèbre pour sa tour penchée et ses édifices.
Quoi qu'il en soit, elle fut une ville étrusque puis une colonie romaine où un port fut construit. Elle appartenu par la suite au royaume lombard, puis à l'empire carolingien.

PUISSANCE MARITIME
Jusqu’au XIVe siècle, ce n’étaitpas la ville un peu endormie que nous connaissons de nos jours. Pise fut une des Républiques maritimes, très considérable, puisque les autorités de l'antiquité attribuaient à Pise l'invention des rostres. Elle était parmi les cités les plus dynamiques de la péninsule.
La ville tirait profit de l'absence de port sur la côte ligure, entre Gênes et Ostie. Pise servait de base navale, d'où partaientles flottes qui devaient combattre les Ligures, les Gaulois ou les Carthaginois.
.
LES PLUS IMPORTANTS MONUMENTS DE PISE QUI SONT
SITUES SUR LA PLACE DES MIRACLES DE PISE

LA TOUR PENCHEE :
La tour penchée de Pise (Torre pendante di Pisa en italien), est un des symboles du nord de l'Italie.
La construction débuta le 9 août 1173. Sans savoir exactement les noms de ses architectes.
Peu detemps après, le terrain s'est légèrement effondré entraînant l'inclinaison de plusieurs degrés de la Tour.
La première phase des travaux fut interrompue à la hauteur du 3ème étage à cause de l'affaissement du terrain. La cause de l'affaissement est principalement due à la présence de nappes aquifères. Les travaux reprirent en 1275. Trois étages y furent ajoutés. Une tentative de redressement futessayée. Mais avec aucunes réussites.
La construction fut achevée en 1350 avec l'installation de ses 7 cloches.
Elle est entièrement en marbre blanc. Elle est haute de 55 mètres, d'un diamètre externe de 15,5 mètres à la base, et lourde de 14453 tonnes.
Elle se trouve sur la place des Miracles de Pise, dont elle est le joyau.
Depuis la fin de la construction, l'inclinaison s'aggrava mais des périodes de stabilité furent remarquées. En 1992, la différence entre le sommet et la base est de 5,20 mètres (alors qu’en 1989 elle était de 4,86 mètres). Les travaux de consolidations entamées en 1990 et terminés en 2001 doivent assurer...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !