Platon taon cheval

Pages: 2 (256 mots) Publié le: 21 mars 2013
Pourquoi Socrate pose-t-il ces questions ? - (1) la comparaison du taon et du cheval
Socrate justifie sa démarche en se comparant à un taon.
« Vousne trouverez pas facilement un autre homme comme moi, un homme
somme toute - et je le dis au risque de paraître ridicule - attaché à la cité par ledieu, comme le serait un taon au flanc d'un cheval de grande taille et de bonne
race, mais qui se montrerait un peu mou en raison même de sa taille etqui aurait
besoin d'être réveillé par l'insecte. »
PLATON, Apologie de Socrate
Le cheval, c'est la cité à laquelle Socrate est attaché, Athènes, cesont ces concitoyens. En
affirmant que ce cheval est de grande taille et de bonne race, Socrate précise que ses
questions n'ont pas pour but deremettre en question les qualités mêmes de ces concitoyens.
Il s'agit simplement de s'attaquer à leur attitude : le fait que le cheval se montre un peumou
signifie que Socrate trouve ses concitoyens un peu endormis sur leurs préjugés, sur des idées
qu'ils prennent pour évidentes. Socrate cherche àles réveiller, à faire en sorte qu'ils prennent
conscience que certaines de leurs croyances ne sont pas fondées, et qu'ils ne peuvent pas se
contenterd'afirmer ce qu'ils pensent sans se questionner et se demander s'ils ont raison de
penser ainsi. Or le taon est justement l'animal qui va piquer lecheval et l'empêcher de
s'endormir : c'est par ces questions que Socrate cherche à provoquer chez son interlocuteur
une réflexion, un questionnement.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • le cheval
  • Le cheval
  • Cheval
  • Cheval
  • Les chevaux
  • Le cheval
  • Les chevaux
  • Cheval

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !